Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 18:48

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Noto Sans CJK SC Regular"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "FreeSans"; font-size: 12pt; }a:link { }

**CE MONDE SI CHANGEANT : Rendez-vous compte, avec les licenciements incessants dans beaucoup d’entreprises en Occident et dans les groupes bancaires ou financiers, la pauvreté gagne du terrain, témoin cette analyse :

‘’’’Selon la dernière étude qui vient d’être publiée cette semaine par Feeding America (un réseau de 200 banques alimentaires) et le Think Tank « Urban Institute », il y a des millions d’adolescents en Amérique qui au sein des ménages américains vivent dans « l’insécurité alimentaire », et les chercheurs ont été stupéfaits d’apprendre ce que certains de ces adolescents sont prêts à faire pour se nourrir. Certains recourent au vol à l’étalage, d’autres vendent des drogues, et il y avait un nombre étonnamment élevé de participants à cette étude qui ont effectivement admis se prostituer pour se nourrir. Nous ne serions pas étonnés d’apprendre que ce genre de pratiques se déroulent dans un pays qui s’effondre économiquement comme au Venezuela, mais ça se passe aux États-Unis d’Amérique, la première puissance économique mondiale.’’’’’

Toutes ces personnes, comme celles dans le monde entier méritent notre amour ainsi que notre compassion. Mais comment nos sociétés en sont-elles venues là ???… Il y a la cupidité des élites , leur incompétence, leur cynisme et leurs discours faux, trompeurs et démagogiques, mais aussi ces États qui ont été capturés par une oligarchie, une administration stérilisante, créatrice d’une multitude de Lois et Règlements, qui bloquent le fonctionnement normal des sociétés.

Le récent sommet du Marché Commun qui veut supplanter l’Europe à Bratislava, est révélateur du désarroi de nos élites, oh Hollande-Merkel, ont tenté de nous vendre un «esprit de Bratislava», celui de la concorde retrouvée entre l’Est et l’Ouest, entre le Sud et le Nord, entre les riches et les pauvres, entre les démocraties autoritaires et les démocraties libérales, mais RENZI – ORBAN… ont dissipé ce voile trompeur, tant les problèmes sont immenses et non traités à la base.

Ce sont donc là, à partir de ces deux exemples, la caricature de ce pseudo débat démocratique hors des citoyens, les divergences profondes entre les composantes d’une Nation, entre les pays européens aux intérêts si divergents, pensez-donc 28 pays !!, et l’on s’étonne de la crise de confiance des citoyens ??….

Cette caste de dirigeants issue de l’après-guerre 39/45 a une vision tellement anachronique, ont beaucoup de mal à entrapercevoir les évolutions actuelles et celles à venir. Ils s’arcqueboutent sur des conceptions caduques en promettant à une masse aveugles qu’ils maintiendront un système qui manifestement est à bout de souffle, par endettement massif, création monétaire sans fin, soutenus aussi par des partis politiques usés, corrompus et si inadaptés aux réalités, que seule la chute soudaine et inévitable est concevable. . (PSA quittant Aulnay à la menace de fermeture de l’usine Alstom de Belfort en passant par Arcelor-Mittal à Florange, l’histoire récente est émaillée de fermetures d’usines toutes précédées de promesses de maintien de la part des gouvernants de l’époque. Promesses non tenues. )

La population ne veut pas savoir, entrevoir l’insécurité dans tous les domaines, non seulement sur les personnes mais également sur les placements financiers, la possible confiscation de son épargne, sur la perte de ses libertés fondamentales...ect.. Toutefois une minorité a bien senti le vent tourner et a thésauriser dans les métaux précieux, les terres, les forêts, mais la grande majorité est si crédule, si confiante dans ces affabulateurs, malgré tous les avertissements, que cela m’inquiète.

Et si certains s’offusquent des amendes rackets américaines je trouve normal qu’après avoir sauvé des banques qui ont plongé le monde dans la crise qu’on connaît encore, l’Europe n’en ait pas fait autant pour nos banques et les filiales des firmes américaines, pas d’angélisme.

Ne vous étonnez, vous allez assister à encore plus de choses nouvelles à cause des coutures qui cèdent un peu partout… ****

************ par le Saintongeais Contrarien , le 21 Septembre 2016.

20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 14:19

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Noto Sans CJK SC Regular"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "FreeSans"; font-size: 12pt; }a:link { }

**** L’Économie réelle ! :

Ce qui se susurre depuis plusieurs mois pour les US : selon les statistiques du Bureau of Labor. : Aujourd’hui, il y a presque 2 millions de salariés de moins dans l’industrie qu’en 2006. Il s’agit d’une baisse effrayante de 14 % alors que les politiciens nous disent que nous connaissons une reprise économique depuis le crash de 2008. (l’endettement du gouvernement fédéral américain, désormais est proche de 20 trillions de dollars).

Pour ma part, ce que je voudrais faire ressortir, c’est un examen identique de la situation e la France. Selon les statistiques de l’OCDE :(2013-2014)

- taux d’emploi Français : 63,6 % des actifs en âge de travailler. (74 % pour l’Allemagne)

-taux d’emploi par groupe d’âge : 27,9 %. (46,4 % pour l’Allemagne)

-Population active en France : 28, 615 millions. (Allemagne 41,713 millions)-

-taux d’activité par tranches d’âge : 71,1 % ( Allemagne : 77,6%)

-heures travaillées : France : 1473 H/salarié. ( Allemagne : 1366 H/salarié)-

-le taux d'activité - est néanmoins restée assez stable : ils représentent aujourd'hui 56 % de cette population, contre 58 % en 1975. (soit -2%)- (Alternatives Économique .11.2011)

-le taux d'emploi - a diminué fortement, passant de 56 % en 1975 à 51 % aujourd'hui.(A.E.11.2011)

Notons les différences en le chiffrage de l’OCDE et Alternatives Économiques- n°052).

Dans presque tout les cas, le score de l’Islande, Suisse, Norvège ,est largement supérieure au notre.

le nombre de demandeurs d’emploi s'élève à 6 182 300 en France métropolitaine (6 513 900 pour la France entière), en hausse de 0,2% sur un mois (+12 700 inscrits) et de 1,6% sur un an (+97 400).(Le taux de chômage de la France s'élevait à 10,3% en juillet 2016 selon l'OCDE.)

Et en combinant l’ensemble des catégories de demandeurs d’emploi, on arrive à presque 6 millions de chômeurs au mois d’avril 2015. Sachant que la population active en France métropolitaine est estimée par l’enquête emploi de l’INSEE à 28,4 millions de personnes âgées de 15 ans et plus, on peut donc estimer le véritable taux de chômage à 21,1 %. Et ce chiffre est encore sous-évalué en cause de l’exclusion administrative des personnes qui sont en situation d’inactivité et qui ont abandonné toute recherche d’emploi – par exemple les seniors en âge de travailler qui ont préféré partir en pré-retraite.-source IREF -

L’imposition fiscale en France (total) est de 46,1 % du PIB pour 2014 (championne du monde), non compris les contributions sociales, en comparant avec l’Allemagne:36,1 %, la Suisse : 26,6 %, le constat est sans appel. Faut-il se poser la question de l’utilisation de cet argent collecté ?.

Selon l’étude de l’Institut Économique Molinari : les cotisations sociales en France sont le record : 25 % de charges salariales et 51 % de charges patronales, soit un total de 76 % sur le salaire brut !!!.. (année 2015) -

D’aucun pourrons épiloguer sur ces différents taux, mais globalement ces chiffres issus de données statistiques fiables, démontrent l’emprise étatique sur les activités industrielles et commerciales en France, selon certains oscillante entre 55,6 % et 66 % selon différents critères, et donc que nous ne sommes pas dans une société libérale ou ultra-libérale, loin s’en faut au contraire des allégations des chantres keynésiens et marxisants…

A chacun de se faire sa propre opinion, mais en gardant raison, objectivement, et comme le dit Jean Peyrelevade (économiste) :’’ on ne doit pas oublier que ce segment public essentiel dans l'organisation de la vie collective est financé par l'économie marchande, la seule à produire des richesses monétaires. Il faut donc soigneusement veiller au bon équilibre entre services publics et économie de marché, et à ce que les premiers ne soient pas hypertrophiés au point d'étouffer la seconde.’’’

Notre pays est probablement le seul parmi les membres les plus riches de l’OCDE à ne pas avoir touché au nombre de fonctionnaires et à leurs privilèges. Et pourtant, plus de 23 % de la population active travaille pour l’État et les collectivités locales contre 14 % en moyenne dans les pays de l’OCDE. Nous avons 90 fonctionnaires pour 1 000 habitants contre 50 pour 1 000 en Allemagne. Notre État dépense en moyenne 135 Mds d’euros de plus par an que l’État Allemand.

Je dirais la messe est dite….. (par le Saintongeais Contrarien, le 20.09.2016).

18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 19:14

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Noto Sans CJK SC Regular"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "FreeSans"; font-size: 12pt; }

*** Le coup de bluff a réussi ! : Saluons l’exploit de nos dirigeants qui ont réussi à nous concentrer sur les risques d’attentats ( réels) mais à faire oublier les autres préoccupations des Français. Citation de Alberti , Anthony :

‘’Petit retour en arrière. En 2002 comme en 2007, à la veille des élections présidentielles, la première préoccupation des Français concernait l’emploi. Ou, plus exactement, le manque d’emploi. En effet, le chômage était vu comme la source de tous les maux de notre société : précarité, montée de la violence, insécurité, etc. En 2011-2012, les sondages d’opinion et les enquêtes sociologiques montraient, là encore, la forte prédominance du chômage dans la liste des inquiétudes des citoyens. Au début de l’année 2015, pas de changement, si ce n’est que jamais encore la dégradation du marché du travail n’avait à ce point inquiété les Français : 73% des personnes interrogées le plaçaient en tête de leurs préoccupations, contre un peu plus de 50% dix ans plus tôt. Dans la foulée, les conséquences de la crise de 2008 continuaient à affecter le moral des ménages puisque la baisse du pouvoir d’achat constituait le problème prioritaire pour plus de 50% d’entre eux. ‘’’

L’engagement des hommes politiques pour lutter contre le terrorisme (barbarie- tueries de masse) mais encore non éradiqué a relégué au second plan les préoccupations du quotidien des français : chômage endémique – pertes d’emploi – fiscalité confiscatoire – perte de pouvoir d’achat et des perspectives économiques qui s’assombrissent ….

Dans la course à la Présidentielle, les candidats ne doivent pas sous-estimer l’attente des Français dans ces domaines cités ci-dessus auxquels ont doit ajouter la lute contre les inégalités, l’effet délétère des migrants sur la baisse des revenus, les cadeaux fiscaux promis aux associations, à la tranche basse de ceux qui paient encore des impôts directs, sont des caches misère par des politiciens incompétents…

Et ce ne sont pas des réformettes comme la suppression de l’ENA (LEMAIRE-Peyrelevade) qui permettront l’adaptation de notre Société aux enjeux qui sont devant nous, car des révisions déchirantes s’imposent comme le poids des prélèvements sociaux dans notre PIB ou encore l’endettement croissant.

Saluons toutefois les bluffeurs qui en outre nous ont amusé avec le prélèvement des impôts à la source malgré des contorsions dignes du cirque : maquis de remises- employeurs mis à contribution une fois de plus – marécages des contribuables mariés- pacses- union libre, soit une usine à gaz à la mesure de la technocratie française toujours aussi débile.

Ne nions pas leur capacités d’enfumage, de détournements d’attention, car régulièrement on produit des pseudos événements pour relancer la machine bien rodée… et bien relayée par des médias (ou merdias) à leur botte et grassement subventionnées…

On y ajoute un peu des débats irréels TRUMP avec ou sans perruque et H.CLINTON malade et atteinte de Parkinson, une dose d’Europe qui est en état de coma avancé comme ses frontières virtuelles ou en papier mâché… des pseudos candidats comme Macron – Hamon – Montembourg – et bien d’autres illustres inconnus en mal de notoriété… c’est bon la coupe est pleine…

Mais au fait, si nous revenions à nos préoccupations du quotidien, justement celles que l’on évite de nous parler et des solutions envisagées.. Allo, Allo ; il y a encore quelqu’un au bout du fil ???….. *****

Par le Saintongeais Contrarien, le 18 Septembre 2016.

16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 10:52

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }a:link { }

**Le système fiscal expliqué en termes simples…
Supposons que chaque jour, dix hommes vont prendre une bière et que la facture
totale soit de 100€.
S’ils payaient leur addition de la même manière que nous payons nos impôts, cela ressemblerait un peu à ceci….
Les quatre premiers hommes (les plus pauvres) ne paieraient rien.

Le cinquième paierait 1€.
Le sixième paierait 3€.
Le septième paierait 7€.
Le huitième paierait 12€
Le neuvième paierait 18€
Le dixième (le plus riche) paierait 59€.
Et c’est ainsi qu’ils décident de procéder.
Les dix hommes prennent donc chaque jour une bière au bar et ont l’air assez satisfait
de cet arrangement jusqu’au jour où le patron du bar leur annonce :
“Puisque vous êtes de si bons clients, dit-il, je vais vous faire une ristourne de 20€ sur votre tournée quotidienne. Les bières des dix hommes ne coûtent plus que 80€ par jour.
Le groupe souhaite toujours procéder de la même manière pour régler les bières, c’est-à-dire de la manière dont nous payons nos impôts.
Ainsi, les quatre premières personnes ne sont pas affectées.
Elles consomment toujours gratuitement. Mais les six autres hommes?
Comment diviser les 20€ de rabais de façon à ce que chacun d’entre eux reçoive une part équitable ?
Ils réalisent que diviser 20€ par six revient à soustraire 3,33€ sur la part de chacun,
et donc que cela reviendrait à payer le cinquième et le sixième homme afin qu’ils consomment une bière.
Alors, le patron du bar leur suggère de réduire l’addition de la même somme environ et il se met à calculer les montants dus par chacun d’eux.
Et ainsi, le cinquième homme, comme les quatre premiers ne paie plus rien (100% d’économies).
Le sixième ne paie plus que 2€ au lieu de 3€ (soit 33% d’économies).
Le septième paie 5€ au lieu de 7€, soit 28% d’économies.
Le huitième paie maintenant 9€ au lieu de 12€, soit 25% d’économies.
Le neuvième paie 14€ au lieu de 18€, soit 22% d’économies.
Le dixième paie 49€ au lieu de 59€, soit 16% d’économies.
Ainsi tous les six ont un avantage par rapport à leur situation antérieure. Les quatre premiers continuent à boire gratuitement. Mais, une fois sortis du restaurant, les hommes commencent à comparer leur épargne respective.“Je n’ai reçu qu’une livre sur les 20” déclare le sixième homme.
Et il montre du doigt le dixième homme, “Mais, lui, il en récupère 10!”.
“Oui, c’est vrai, s’exclame alors le cinquième homme. Je n’ai économisé qu’une livre aussi. C’est injuste, il a reçu dix fois plus que moi!”.
“C’est vrai » s’exclame le septième homme à son tour. « Pourquoi obtient-il 10€ d’économies alors que je n’en ai eu que deux ? Le riche récolte tous les avantages ».
“Attendez une seconde” crient alors les quatre premiers hommes à l’unisson. « Nous n’avons rien eu du tout. Le système exploite les pauvres! »

Les neuf hommes entourent alors le dixième homme et lui infligent une correction.Le lendemain, le dixième homme ne réapparait pas pour la tournée habituelle et les neuf autres prennent leur bière sans lui. Mais au moment de régler l’addition
ils découvrent un fait important. Ils n’ont pas assez d’argent pour payer ne serait-ce que la moitié de la facture.
Et ça, mesdames et messieurs, journalistes et professeurs d’université, c’est exactement le mode de fonctionnement de notre système fiscal.Les personnes qui paient le plus d’impôt sont aussi celles qui bénéficient le plus des réductions fiscales.
Taxez-les trop, attaquez-les en tant que personnes riches et il se peut qu’elles disparaissent complètement.
En fait, il se peut qu’elles commencent à aller boire ailleurs, là où leur montre un peu plus de sympathie.
David R. Kamerschen, Ph.D.
Professeur d’économie.

15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 11:02

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Noto Sans CJK SC Regular"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "FreeSans"; font-size: 12pt; }a:link { }

*** Avant un chambardement à venir ! :

Il se dit de plus en plus ouvertement que les jours de l’Euro sont comptés du fait de la non harmonisation des règles sociales (prélèvements-charges-taxes.) , fiscales et économique. Si nous étions dans un vrai fédéralisme, les pays excédentaire et performants devraient investir dans les régions pauvres et déshéritées comme le Portugal, Grèce.. L’épisode des migrants a encore prouvé le chacun pour soi, que l’Allemagne ait besoin de main d’œuvre, c’est son problème sans que les autres pays ne soient concernés : sa population vieillissante – son industrie .. et des pays s’insurgent contre cet ‘’envahissement’’ comme la Hongrie, l’Autriche, la Slovaquie …. est de leur ressort, même pour préserver leur identité nationale. L’Afrique est en train de doubler sa population et sa jeunesse tente de venir en Europe, c’est un autre danger à venir pour nos sociétés endettées au-delà de ses capacités et si vieilles en âge comme si figées structurellement que tout est à craindre.

Que notre ‘’Patapouf’’ Président ait demandé d’expurger les allocataires du Pôle Emploi (le chômage : il va baisser au mois de septembre car actuellement, il y a un très gros travail de « retraitement » des chômeurs qui sont mutés dans d’autres catégories et qui retrouvent « subitement » et statistiquement du travail… non rémunéré ), avant de présenter sa candidature à la Présidence… est de l’escroquerie pure.

Déflationnistes les politiques de rigueur ou d’austérité destinées à permettre le paiement des intérêts de la dette et surtout de la dette elle-même, déflationniste la concurrence fiscale et sociale au sein même de l’Europe, déflationnistes l’emploi des migrants à des salaires de misères par l’Allemagne, déflationniste la mondialisation et le progrès technologique (ubérisation-robotisation-au cours des cinq années à venir, les robots et autres agents intelligents (AI) pourraient supprimer plusieurs postes dans les secteurs des services, des transports et des services de taxi, soit 6% des emplois, met en garde l'entreprise de recherche d'information de marché, Forrester Research..) qui attaquent ouvertement les classes moyennes dans leurs revenus, coincés entre les emplois hautement spécialisés mais qui ne concerne que 3 % de gens en âge de travailler et les revenus de bas d’échelle (SMIG -RSA-RMI) qui eux totalisent plus de 50 % des emplois dans les services ou travail peu qualifié… Le grand écart ne pourra durer éternellement.

Les sans limites d’une croissance infinie sont donc une imposture, une utopie, la lutte engagée contre la déflation vise à créer une super-inflation qui va tout dévaster et changer le monde. Des économistes, des Instituts et même la conclusion de la Deutsche Bank, les 30 prochaines années seront notamment marquées par « une croissance réelle plus faible, une inflation plus élevée, un ralentissement des échanges internationaux, un plus grand contrôle des flux migratoires, une baisse de la part des profits des entreprises dans la richesse nationale et des rendements réels (nets d’inflation) négatifs sur les obligations »… n’est pas réconfortante, même Barack Obama invite les américains à prévoir pour l’avenir, après l’Allemagne..

Alors nous avons nos charlatans candidats à la Présidentielle qui vous vendent des programmes tout sucre, enchanteurs, avec de l’argent que nous n’avons pas, (dettes à venir), et nous avons des Banques Centrales devenues si peureuses qu’elles élaborent un vaste programme de création monétaire afin de susciter une consommation atone, (hélicoptère money), alors que la conso est juste maintenue par les fonctionnaires publics et les retraités (autre source d’endettement), nous allons assister pour notre malheur à un feu d’artifice mondial et voir quels sont les pays qui ont des stocks de lingots d’or dicter leur Loi !!.

Vous n’êtes pas sans savoir que nos économies occidentales pillent l’or noir, créent des guerres ou les suscitent, que la puissance américaine impérialiste décline vite, que les risques de conflits mondiaux sont au rouge, que l’Euro et l’Union Européenne vacillent, que des Ministres européens s’insultent, alors, soyons lucides, un chambardement se prépare à l’échelon mondial et ce ne sera pas une partie de plaisir. ******

Par le Saintongeais Contrarien, le 15 Septembre 2016.

(nota : je ne pense pas que cela vous intéresse de faire comme aux USA : prolifération de sans abris sous des tentes:(https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_tent_cities_in_the_United_States) 47 % des américains ont moins de 400 dollars d’avance, 33 % des américains n’arrivent plus à subvenir à leurs besoins alimentaires, selon le département du Logement et du Développement urbain des États-Unis (United States Department of Housing and Urban Development, abrégé en HUD), plus d’un demi-million de personnes sont sans-abri en Amérique actuellement, mais ce chiffre augmente chaque jour, 1,6 million d’enfants aux États-Unis ont dormi dans des refuges pour sans-abri ou dans une autre forme d’hébergement d’urgence l’an dernier et sans compter les allocataires de rations alimentaires. c’est ça le rêve américain !!!..).

13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 09:21

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Noto Sans CJK SC Regular"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "FreeSans"; font-size: 12pt; }a:link { }

** Le pire n’est pas derrière nous ! :

Vous vous croyez à l’abri dans votre univers de bisounours aguicheurs avec des clowns burlesques qui promettent monts et merveilles aux couillons d’électeurs. Avez-vous réfléchi, même une seconde, à ces politiciens chevronnés comme Hollande, Sarkozy, Juppé, Mélenchon, Fillon, Lemaire, Martine Le Pen qui sont des profiteurs du système mais aussi sur scène depuis 20 ou 40 ans, qu’ils se prévalent d’expériences soit, mais catastrophiques, parsemées d’échecs, de reniements, d’absences de charisme, d’humanisme, mais d’incompétence crasse… Et certaines de mes connaissances disent :’’ il faut leur laisser une autre chance’’ mais vous êtes demeurés ou idiots,lobotomisés !!. Auriez-vous perdus tous vos neurones, votre intelligence : réveillez-vous.

Il est de plus en plus probable qu’avant la fin de l’année 2016, un tsunami passera pour balayer toutes nos illusions (aucune valeur au papier monnaie- bulles immobilières et boursières volatilisées – fermetures des guichets bancaires et des DAB - ..) et comment survivre… Bien sûr, beaucoup d’entre vous, diront ‘’ mais il est givré ce papy’’ et pessimiste en diable, il est resté trop longtemps au soleil sans chapeau.

Il ne faut pas oublier ce qui est arrivé dans la République de Weimar, quand l’or passa de 100 marks, en 1918, à 100,000 milliards de marks, en 1923. et quand le président russe Vladimir Poutine dit espérer que l’euro sera préservé., que le Président Chinois nous pouvons craindre le pire...Nouriel Roubini, (économiste de renommée mondiale) a prédit la dislocation de l’UE en raison de la sortie du Royaume-Uni et le refus probable d’y entrer de la part de la Suisse et du Danemark en attendant les référendums en Hollande, Hongrie et Italie… L’heure est grave.

L’addiction aux gadgets électroniques par toute une jeunesse est un fléau après avoir été une drogue et nous fait perdre tout sens des réalités. (Pokémon- Minecraft- et autres jeux addictifs).

Arthur Schopenhauer disait que « toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence ». Vous en êtes où pour vous ????…

Si on analyse les faits sans idéologie et sans biais politiquement correct, il est évident que nous avons à faire face à un immense problème de dette. À partir du moment où la dette devient « négative » – comprenez par là que le prêteur est prêt à payer pour prêter son argent plutôt qu’à être payé pour le faire –, il ne faut pas être grand clerc pour penser ou imaginer que des choses aussi aberrantes risquent de provoquer des conséquences tout aussi aberrantes -citation de Charles Sannat.

D’après les estimations du Fonds monétaire international (FMI), la dette publique américaine atteint actuellement 107,5 % du PIB, soit 20 000 milliards de dollars !.. (dont doublement sous le règne Obama!!) et nous, si nous y ajoutons toutes les charges imputés à l’État Français (retraites-intérêts) : environ 6 000 milliards, pas mal…

Le pire est-il devant nous ? Après avoir voulu pendre à un croc de boucher son ennemi De Villepin, Sarkozy s’est il amendé ?, rattrapé par ses coups tordus, que dire de l’insignifiant Hollande et de ses pitreries, épanchements auprès de journalistes aux petits soins !, non, le pire est qu’aucun n’est capable de nous proposer autre choses que des des cautères sur une jambe de bois, de sempiternelles promesses n’engageant que ceux qui les écoutent (du Chirac), enfermés dans leurs ‘’ego’’ surdimensionnés et coupés des réalités, ils ne sont que des technocrates rancis et dépassés.

Je pense et crois que le pire est à venir par notre inconscience , notre insouciance liés à la croyance que nos avancées sociales sont gravées dans le marbre et que nous sommes la phare du monde… La chute sera donc brutale et fera mal….. ***

**** par le Saintongeais Contrarien , e 13 septembre 2016. **

(et nous sommes aussi crédules et niais que lors des élections précédentes avec ces mesures démagogiques proposées par ces candidats menteurs : s’il faut de l’investissement c’est dans les entreprises avec des règles plus souples, les recapitaliser pour une production nationale non délocalisable (eau-services-production locale..) remettre au travail les RMI-RSA en complétant leur revenu…).

12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 12:39

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Noto Sans CJK SC Regular"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "FreeSans"; font-size: 12pt; }

*regards sur notre société !! : Nous avons des ‘’bobos’’ prédateurs aux paroles de miel, s’ils exaltent la diversité c’est bien à l’abri dans lofts cossus bardés de codes d’accès électroniques, s’ils vantent l’école ‘’publique’’ et républicaine, ils s’arrangent pour contourner la carte scolaire, ils prônent le ‘’ vivre ensemble’’ mais se regroupent hors de la mixité, c’est ainsi surtout à Paris où les classes populaires ont quasiment disparues. Interdire la circulation avec ses véhicules pollueurs et nauséabonds à leurs odorat délicat de cette élite de gauche, Pierre Bourdieu a parfaitement résumé ‘’’cette prise de pouvoir par une caste technocratique, qui a fait main basse sur l’État, elle a fait du Bien Public, un Bien Privé, de la chose publique, de la République sa chose ‘’.

Alain Juppé voulut remettre de l’ordre à la cosaque, sans prendre de gants comme un bon technocrate sachant d’avance ce qui est bon pour ce peuple ignare, mal lui en a pris, devant la réaction outragée, tous ses soutiens l’ont renié, avec leur courage habituel, Bruno LEMAIRE veut transformer l’ENA, État dans l’État, il sera puni de son outrecuidance.

Depuis on théorise, on blablate, on discoure, avec d’inlassables disputes entre les syndicats, les partisans et les grands penseurs universitaires et une poignées de politiciens sans boussole, au nom des grandes idées égalitaristes ?, de solidarité universalistes ?, et le peuple français resta bien seul face à la mondialisation ou globalisation à la saxonne.

Celle-ci prend l’eau malgré les efforts ce François Lamy (ex-directeur de l’OMC) et autres penseurs de gauche, car elle se fractionne entre blocs régionaux, et le rejet de l’impérialisme yankee.

Non content d’avoir abrogé la législation sur le prénom, (choisi dans le calendrier) la gauche libertaire supprima également les saints, car selon eux, cette avancée de la révolution de 1789 était caduque, elle poussa son intrusion dans le Code Civil pour rétablir une égalité qui est devenue inégalitaire et créatrice de divisions sociétales. Avec l’invocation des ‘’ droits de l’enfant’’, la prééminence de la volonté individuelle sur celle collective, entérinant le passage au multiculturalisme et effaçant tous les efforts d’assimilation depuis deux siècles.

La Nation Française crée de par la Révolution Française et façonnée par Napoléon Bonaparte a donc vécu, le Service National aussi passa à la trappe par démagogie (Chirac), les grands idées Gaulliennes aussi par ricochet, jusqu’à vouloir un concert de ‘’’rap’’ pour commémorer l’anniversaire de Verdun, le ‘’rap’’ serait issu des profondeurs de cette Gaule !! (quelle ironie), sous l’égide de grandes bourgeoises, l’idée a fait jour de concilier maternité et l’indépendance, réservé aux femmes de la haute bourgeoisie toutefois n’ayant pas besoin de la protection financière d’un conjoint.

Les trois jeunesses qui s’affrontent (celle des banlieues qui refuse l’assimilation et la langue nationale, celle provinciale plus pondérée et porteuse de valeurs ancestrales et la jeunesse des élites multiculturalistes enfermée dans son ghetto) reflètent le fractionnement de la société française.

Celle-ci, brisée, ne sera plus vraisemblablement celle d’autrefois, les attaques contre elle ont créé tant de brèches, tant de traumatismes, qu’elle a vécue. Les manies de légiférer sur tout et n’importe quoi ont rendu notre monde si complexe qu’il aura du mal à survivre, de par ses excès. Ensuite, hé bien, il nous faudra écrire une nouvelle page dans notre histoire humaine. ***

******par le Saintongeais Contrarien, le 11.09.16.

(nota : avec notre bisounours corrézien favorable à une Europe néo-libérale, les Anglais eux : nt compris qu’il faillait tout simplement réintroduire une once de protectionnisme et démondialiser en douceur et avec doigté afin de créer un mouvement de re-création d’emplois, qu’il fallait stopper les politiques déflationnistes sur les salaires si on voulait arrêter… la déflation. Cette nouvelle gauche pratiquant de pair une politique suicidaire avec l’obscurantisme militant des néo-marxistes nous conduisent tout à un cataclysme de grande ampleur !! …).

8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 09:46

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Noto Sans CJK SC Regular"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "FreeSans"; font-size: 12pt; }

*** Retour vers le futur ! :

Je commencerai par une citation de Régis Debray ‘’ Au-delà de l'État-nation on nous promettait une gouvernance mondiale et voilà les ethnies, les confessions et les tribus. Au delà de la Marseillaise voilà un salvi regina à Ajaccio et Sarajevo la multiculturelle à nouveau divisée en quartiers ethniquement purifiés. Voilà, des croyances, des langues, des peuples qui relevaient jusqu’ici du folklore ou de l’ethnologie : le Yazidi, les Assyro Chaldéens, les Syriaques, les Malabars mais aussi le Catalan, l’Ecossais ou l’Orthodoxe qui reviennent à l’avant scène. Et il nous faut réapprendre des mots que l’on croyait enterrés par l’homme instruit avec portables, écrans et Rolex au poignet. Des mots tels que pogrom, bunker, enclave, califat, charnier, esclave, razzia. Il nous faut rouvrir nos atlas d’avant 1914 pour comprendre quelque chose à la planisphère de 2016 où les mémoires longues font éclater toutes les belles constructions politiques.‘’

En quelques mots, voici résumé un effondrement des sociétés humaines basées sur la technologie, vraie chimère, et allons nous prendre la direction ‘’ d’une condition humaine normale de basse complexité’’ comme l’anthropologue Joseph Tainter l’écrit dans son livre de 1988 : ‘’ l’effondrement des sociétés complexes ‘’.

Les avancées technologiques, censées apporter un confort et une mutation sociale et humaine, n’ont en réalité que fait amplifier les fantasmes humains, les envies de possessions, de libre court aux désirs d’égoïsme, d’individualisme, de l’enrichissement sans fin, en négligeant la culture qui enrichit l’espèce humaine dans le respect de l’humanité et comme nous l’ont enseigné des millénaires de tâtonnements philosophiques, au lieu de cela, ce sont les sophismes qui ont fleuri.

Les progrès sur la production de nourriture ont débouché sur des multinationales ou conglomérats avides, la productions de biens et de services ont été dévoyés, le gaspillage institutionnalisé, les mensonges et travestissement des réalités par nos dirigeants validés et foulés au pied, les impérialismes fleurissent avec les tentations totalitaires, la Santé Publique n’est plus conforme au serment d’Hippocrate mais marchandisés, comme les achats d’organes d’humains, …..

Dois-je compléter le tableau par les pieuvres administratives, castratrices et ligotant les activités humaines, sous le couverts de Lois, Règlements, Décrets … nos civilisations se meurent.

Si nous ne pouvons ou ne savons domestiquer la civilisation, maîtriser cette mondialisation lépreuse, redonner un sens à notre vie et activité humaine, alors cette civilisation est condamnée. Les tourments des populations humaines : pauvreté endémique – sous-culture – famine – maladies- engendrent des conflits et des souffrances , nombreux sont les philosophes et économistes qui annoncent la fin : (même Sigmond Freud l’avait craint) :

-Roy Rappaport : ‘’plus les systèmes deviennent grands et puissants plus la qualité et l’utilité de ses produits étaient susceptibles de diminuer ‘’

-Jared Diamond : ‘’ le déclin brutal peut se produire qu’une décennie ou deux après que la société ait atteint ses maximums ‘’

-William Ophul : ‘’ une grandeur immodérée : pourquoi les civilisations échouent ‘’

-Oswald Spengler : dans le déclin de l’Occident ‘’affirme que les dernières phases de civilisation se caractérisent par une complexité technologique croissante ‘’

-E.J. Applewhite : par humour dit ‘’ la Nature n’a pas voulu la civilisation, bien au contraire ‘’ qui provoque des tensions et avortent au final.

-Ar nold Toynbee : affirme que les causes d’effondrement des civilisations sont le fruit de causes intérieure et non extérieures. Ext…

Est-ce à dire que nos civilisations, notre Monde, doit se tourner vers une société de personnes, de relations simplifiées aux compétences fondamentales retrouvées, pour échapper au ‘’no future’’ envisagé et entrevu ?, pour cela il faut se poser les bonnes questions sur notre avenir pour le rendre paisible et heureux !…. au lieu des chimères technologiques et vantant les impossibles humains.***

----- * par le Saintongeais Contrarien , le 08 Septembre 2016. **

5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 08:39

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Noto Sans CJK SC Regular"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "FreeSans"; font-size: 12pt; }

** Toutes ces intelligences surpuissantes qui sont convaincues que l’Europe, c’est l’intelligence, et que l’État-nation, c’est la bêtise, qu’ont-ils à proposer aujourd’hui ?? :

Ils ont tué l’Europe : ces gros bourgeois repus, hautains, conformistes,qui ont transformé l’ambition européenne en tumeur nécrosée que plus aucun chirurgien n’ose opérer.

Les jeunes lanceurs de pavés en 68, ont bien vieillis. Avec leurs enfants, ils ont troqué l’ancienne morale chrétienne pour la nouvelle religion libertaire, hédoniste, anti-raciste et féministe. Par contre leur appétence pour la richesse, les prébendes et les privilèges ont décuplé.

Ils ont voulu l’universalisme,l’individualisme et l’ouverture des frontières, et nous avons eu en retour l’explosion du chômage, et une immigration de misère venue du monde entier. L’Occident bombarde à tout va au Moyen-Orient et nous accueillons des migrants qui sont pleins de ressentiments envers l’Europe.

Mais nous avons Coluche, Thierry le Luron, Jean-Jacques Goldman pour nous préparer au festin des pauvres,(restaurants du cœur) initié par des grands commis de l’État comme Louis Schweitzer,fossoyeur de l’industrie automobile (Renault) en France avec ses multiples unités de fabrication dans des pays à bas coûts, exit Vilvorde, et une baisse des effectifs de 104 204 en 1980 à 42 953 en 2005 !, excellent travail de désindustrialisation mais cela n’empêche pas ce monsieur à cumuler de nombreux postes,conseils d’administration avec jetons, direction de la Halde et une retraite chapeau de Renault de 900 000 euros... un exemple parmi tant d’autres.

Les sucreries pour abêtir le petit peuple comme le RMI ou RSA font qu’une population grandissante n’a jamais travaillé, ou perdu le sens du travail. Si l’Angleterre puis l’Allemagne s’y sont convertis, ce fut avec un autre esprit : obligation de travailler et fournir ainsi une main d’œuvre compétitive à leur industrie pendant que nos zélites revalorisaient annuellement le SMIG mais aussi le RMI – RSA - : double peine pour notre industrie accablée.

Avec l’épisode du burkini, ridicule, on a oublié que le Conseil d’État avait en 1980 : approuvé le regroupement familial d’Africains Polygames (arrêt Montcho), mais il est vrai que les Droits de l’homme sont supérieurs à l’État Nation, du citoyen, ce que François Mitterrand a proclamé dans sa République des Droits.. religion délétère.

La fragmentation de l’État-Nation au profit des communautés, des tribus diverses, est patente. Cette contre-révolution de l’émotion contre la raison ( honnie ce Siècle des Lumières et sa raison), favorise donc les ferments des divisions, l’irruption de religions monothéistes exigeantes et conquérantes, autant de bâtons pour se battre. On nous rabat les oreilles avec ces vieux dogmes : République, Laïcité, Citoyen, Raison, alors qu’ils ont été vidés de leur sens, de leur substance, retournés et vérolés.

Alors ces gens, qu’ont-ils à nous proposer, eux qui nous ont conduit à ce champ de ruines, qui se sont acharnés à tout détruire en bons nihilistes, que l’Europe des bourgeois et des marchands se meure, à force de reniements, il nous faudra reprendre le métier au début, rebâtir une autre société avec d’autres règles mais auparavant, se rendre compte que nous sommes arrivés au terminus, que nos idéologues se sont eux-même perdus en route et n’ont plus rien suggérer. Cela risque d’être pénible pour arriver à ce renouveau mais inéluctable. ***

– par le Saintongeais, Contrarien, le 02 septembre 2016.

(avoir voulu soumettre la Nature, la domestiquer : quelle utopie !. Le commencement de la fin).

2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 09:54

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }

** Aller à contre-courant : Hubert Védrine, ex- Ministre des affaires Étrangères sous Mitterrand, excellent par ses analyses, demande que l’on cesse de vilipender l’Islam.

On n’a pas assez mis en relief le discours très important du Roi Mohamed VI -Roi du Maroc et Commandeur des croyants –(le 20 Août 2016) plaidant pour un islam modéré, tolérant, courageux. Il appelle à créer un front commun contre le djihadisme et l’intolérance. Cette contre-offensive doit être soutenue en Occident et menée par des autorités musulmanes reconnues. Soutenons les courants modernistes de l’Islam et boycottons les les discours anti-islam réducteurs, hystériques, islamophobie gratuite avec enfermement stérile.

On ne peut ignorer la présence de croyants musulmans en Europe qui progressivement se sont incorporés dans la société française comme les juifs autrefois, et surtout admettons que les attaques terroristes des djihadistes sont d’abord contre eux pour empêcher juste cette intégration et les ramener sans la version d’un Islam dit ‘’pur’’ alors qu’il s’agit d’une version controversée par l’Ouma et d’une lecture négative de cette religion .

Ne tombons pas dans les luttes politiciennes des extrémistes qui ne souhaitent que le chaos. Encourageons ces français musulmans à s’exprimer sur ce sujet, à rejeter l’intolérance d’une minorité financée par des pays étrangers certaines monarchies de la péninsule Arabique).

N’oublions pas que ces groupes terroristes agissent par coups ‘’d’éclats’’ sensés impressionner les foules, n’oublions pas aussi que la lutte entre les Sunnites (les Wahhabites sont en pointe) et les Chiites sont terribles et que les musulmans en Europe ne pourront en sortir que par le haut, au travers d’une modernisation de leur religion. Les nationaux sont vus comme impies par ces radicaux extrémistes. L’Islam modéré est possible, il peut, avec aménagements, être rendu compatible avec nos traditions européennes, laïques et nationales. Si l’Europe veut survivre avec ses valeurs, bien qu’elle ne constitue en aucune manière un Peuple ni même une Nation, elle doit appuyer cette évolution.

N’ignorons pas que les repentances sont absurdes même avec notre passé colonialiste mais que les frustrations sont nombreuses, comment les comparer à Daech, Boko Haram, aux talibans, etc.

Je m’oppose aux Libéraux qui veulent saper l’autorité de l’État, nos avancées sociales (à contrôler avec justice et rigueur), et soutiennent ce marché qui a marchandisé notre vie.

Les 25 millions de musulmans en Europe dont beaucoup se sont intégrés, ont créé des entreprises, travaillent, sont plus importants que quelques centaines d’excités, d’extrémistes qu’il faut empêcher de nuire.

C’est dans le mal existentiel européen, ce laisser faire dans trop de domaines, qu’il faut intervenir, réguler, revenir à des données plus simples, collectives, ré-habiliter l’intérêt général comme une certaine morale. Ne nous laissons pas prendre à ces pseudos débats sur le birkini, entre autres, qui font partie du droit privé, sauf dans les piscines à cause de l’hygiène, les plages sont un espace public et de liberté : entre le nudisme et les plus habillées, d’ailleurs la religion juive proscrit cette exhibitionnisme des nudistes comme la religion musulmane …

Et si nous voulons être complet, accueillir des migrants est possible si nous créons des structures de formation, d’éducation, d’insertion obligatoires. Mais nous touchons aussi du doigt, l’abandon républicain des populations dans les quartiers dits difficile, par manque de formation, d’encadrement… et cela, ni Chirac, ni Sarkozy, ni Hollande, voire aussi Mitterrand, y ont remédié. Leurs démagogies nous ont fait beaucoup de mal, mais il n’est pas encore trop tard…. ***

******par le Saintongeais Contrarien, le 2.09.2016.

Présentation

  • : AvenueCagouille
  • AvenueCagouille
  • : Porter un regard sans complaisance sur l'actualité,le plus objectivement sous l'angle démocrate-Environnemental-
  • Contact

Recherche