18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 10:51
Code du travail

n

source Contrepoints.org

source Contrepoints.org

Partager cet article

18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 09:40
p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "WenQuanYi Zen Hei Sharp"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "Lohit Devanagari"; font-size: 12pt; }a:link { }
*** Jusqu'au moment où !!... :
Je vais citer Simone Wapler de Agora Finances '' Une révolution se produit lorsque des opposants qui n’ont rien de commun vont finalement s’allier autour d’un unique objectif partagé : renverser un système trop sclérosé pour être réformable. Longtemps cette union est entravée par le pouvoir en place qui — divisant pour mieux régner — sait accorder des privilèges aux uns et des prébendes aux autres, se créant ainsi de petits groupes de soutien favorable à l’immobilisme et aux avantages acquis. Jusqu’au moment où tout bascule. Les "bonnets rouges" pourraient-il s’allier à des intermittents du spectacle, des "pigeons" ou autres volatiles s’estimant plumés ? Comme à l’aube de toutes les convulsions de 1789, 1815, 1830, 1870, 1940, 1958, la crise financière menace. L’étincelle fédérant tous les mécontentements viendra-t-elle de l’intérieur (attentat fomenté par le FN ou le Front de Gauche, volatiles abattus par erreur, acte de rébellion d’une région rêvant d’une autonomie à l’écossaise)… ou viendra-t-elle de l’extérieur (hausse des taux, choc pétrolier sous l’effet de la baisse de l’euro et de la hausse des taxes, arrivée de Lagarde et de la Troïka haïe) ? '''
Le danger pour l’État consiste en es citoyens bien éduqués, lucides et observateurs qui mettent les autorités face à leurs promesses et à leurs responsabilités. Il est dans l'intérêt du politicien que les gens soient abêtis, calmes, distraits par des célébrités... et dépendants des programmes gouvernementaux.
Et là, ce problème dépasse largement le cadre financier car il est idéologique.De plus en plus de personnes se demandent où passent les montagnes entières d’argent englouties dans un système dont le service rendu ne cesse de décroître en qualité et en quantité. De plus en plus d’assurés commencent à comprendre, encore confusément mais tout de même, que les 157 milliards (oui oui, 157 milliards) d’euros de dette sociale accumulée jusqu’à présent pèsent avant tout sur ces générations futures dont on ne se gargarise exclusivement que lorsqu’il s’agit d’emmerder le consommateur-pollueur-payeur.
Très concrètement, cela veut dire, d’une façon ou d’une autre, accroître les cotisations, diminuer les prestations ou faire des emprunts. Comme la diminution des dépenses est, on l’a vu, un problème aussi épineux qu’électoralement miné, on pourrait tenter de se rabattre sur l’augmentation des cotisations. Cela pose un souci grandissant : d’augmentation en augmentation, de tabassage social en bastonnade fiscale, les politiques sont dépassés devant l'ampleur de la tâche. Beaucoup de commentateurs économiques reconnaissent maintenant que l'éventualité d'un chaos est quasi inévitable devant les blocages corporatistes, les reculs des politiques, la seule question est : quel sera l'élément déclencheur, le détonateur ??...
********par cagouille.

Partager cet article

17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 09:54
p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "WenQuanYi Zen Hei Sharp"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "Lohit Devanagari"; font-size: 12pt; }a:link { }
**** Le tissu électoral change ! .. : lettre à Naïf du 17.9
A mon ami Naïf,
Je me suis intéressé à l'image récente donnée par les sondages concernant le renouvellement de la nouvelle génération en France. Le Figaro a publié un sondage qui éclaire l'évolution des intentions de votes du corps électoral.
En premier lieu, le socle du Parti Socialiste s'érode car ce parti est devenu celui des professeurs, des intellectuels, et un certain nombre de cadres. Par contre, les ouvriers désertent...Le vote des cadres s'expliquent par le soutien sans faille des journalistes à Hollande et comme les cadres lisent les articles politiques, cela est donc logique, par contre les ouvriers, dégoûtés de la chose politique, s'orientent vers les articles traitant le sport.
Si, avec les problèmes d'insécurité, l'excès d'immigration, avec le soutien massif à la Police, Gendarmerie, à l'Armée, au service de la Santé, cela explique le raidissement de la jeunesse qui se décomplexe vis-à-vis de l'Europe jusqu'à l'Oural, le refus de cette oligarchie puissante du pouvoirs : fonctionnaires, syndicats, les associations du relais politique avec leurs réseaux, les médias en général..et donc le glissement observé vers le conservatisme de droite.
De plus, l'éclatement des États centralisateurs ne fait plus peur car les exemples bosniaques, Kosovo, Tchèques, Slovaques, les autonomies des provinces espagnoles, l’Écosse,sont dans les évolutions observées vers plus de libertés non seulement individuelles mais aussi économiques comme des territoires.
Il est à noter que des mouvements pour une droite forte comme ceux de Mariani, Peltier, voire du Front National mais aussi celui suscité par Sarkozy, recueille une adhésion des jeunes. Les couches populaires ne sont plus effrayées par ces partis droitistes.
Je suis fort heureux que 80 % de l'électorat soit en faveur de la Démocratie mais réformée, de référendums directs, par contre l'idée d'un homme fort du style à DE Gaulle ce qui n'est pas incompatible avec la démocratie soit soulignée m''interpelle car je ne crois pas au mythe d'un sauveur, n'est pas De Gaulle qui veut avec des circonstances et sa hauteur de vue. La nouvelle exigence de cet électorat vers un retour à des valeurs conservatrices est la conséquence des inconvénients de l'immigration, du mépris des élites parisiennes, des hausses d'impôts, de l’interventionnisme étatique dans l'économie néfaste et maladroite, du respect de la sécurité et des valeurs traditionnelles....
A Droite, le Front National a des forces antichrétiennes fortes (comme Philippot ou Dutheil de la Rochère plutôt socialisants) qui sont un boulet, les petits partis avec des valeurs fortes comme
comme la Droite Forte ou la Droite Populaire, mais Juppé de tendance sociale démocrate atlantiste sera plus à la peine, les partis Centristes en lutte pour l'élection de leur Président devront tenir compte de l'évolution de l'électorat en ayant des positions fortes et claires, s'ils ne veulent pas être laminé
s.
A l'examen de ce sondage, confirmant d'autres précédents, je suis persuadé que le balancier repart vers sa droite, sous la pression des événements, sous la preuve d'incompétence de la Gauche empêtrée dans ses conflits et son déni de la réalité. Je suis aussi rassuré car le tissu social semble se ressaisir et redécouvrant ses valeurs de base, car c'est de la jeunesse que dépend toujours l'avenir...
**Avec toutes mes amitiés chaleureuses, ton ami Crédule.

Partager cet article

16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 12:51
hermione en Charente
hermione en Charente
hermione en Charente

hermione en Charente

belle Hermione
belle Hermione
belle Hermione

belle Hermione

Partager cet article

16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 09:42
p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "WenQuanYi Zen Hei Sharp"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "Lohit Devanagari"; font-size: 12pt; }
*****HARO SUR !! : lettre à naïf du 16.9.
A mon bon ami Naïf,
Je ne crois pas avoir trempé ma plume dans l'acide en disant que le MEDEF patronal a mangé du lion en proposant des réformes comme suppression de plusieurs jours fériés, d'assouplir la durée légale du travail,.... ; que la grève des pilotes d'Air France est corporatiste, égoïste et tant pis si notre compagnie nationale coule tout comme la desserte corse par ferry, tout comme la non prise en charge des absences à zéro pour la Fonction Publique et quatre jours pour le privé, honteux, comme le calcul de la retraite sur les derniers six mois pour la FP et les vingt cinq meilleures années pour le privé, comme ces frondeurs d'opérette qui vont fondre comme neige au soleil, comme cette pauvre Martine Aubry qui prône l'indépendance du vote de confiance pour elle si autoritaire, c'est à se plier de rire sauf qu'elle oubliera si elle était à la place de Valls, le pauvre rigolo de Bayrou qui après appelé à voter pour Hollande entre les deux tours de la Présidentielle, se dit enthousiasmé de travailler avec Juppé, et pourquoi pas avec Mélenchon, pauvre type, et dire qu'il faut trois décapitations pars les fous d'islamistes pour les pourchasser, les autres chrétiens, les arabes non sunnites assassinés, comptent pour du beurre...sur le retour du vengeur masqué avec son feuilleton à quat'sous, pitoyable Sarko autant que notre Gouda national qui devient pathétique...
Ce qui est à souligner c'est qu'enfin on parle plus librement en cassant cette sacro-sainte langue de bois par le politiquement correct et pensée unique à la soviétique. On ose dire que ce sont les entreprises qui créent des emplois, qu'il faut même, avant de toucher des indemnités, respecter certaines obligations, que le travail n'est pas aliénation, que les indemnité de chômage pour les hauts sont salaires sont dommageables, mais Netflix va bientôt être sur toutes les box d'internet, premier pas vers l'ouverture !, mais rions de bon cœur en écoutant Pierre Moscovici tancer son ex-ami Michel Sapin, pour les comptes français catastrophiques, oh pardon, je suis français... , alors attention à la TVA et la taxe sur la gasoil, qui je le sens, vont gonfler d'un seul coup, bien avant les étrennes car ce n'est que le début du chapelet de restrictions...Que ne pouvons ressusciter Raymond Barre et Pierre Bérégovoy pour un peu de décence et de propos sensés..
Comme tu le vois, mon bon ami, c'est encore nous qui allons trinquer, peut-être est-ce la faute à pas de chance, à ce propos, je peux te prêter un emporte pièces pour faire au moins un trou à ta ceinture, les temps seront durs. Mais foi de Crédule, nous garderons le moral...
******avec mes sincères amitiés, ton ami Crédule.

Partager cet article

16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 08:23
p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "WenQuanYi Zen Hei Sharp"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "Lohit Devanagari"; font-size: 12pt; }a:link { }
****Eau/Energie, le grand écart !!

La production d’électricité est fortement liée à la consommation d’eau. Selon la Banque mondiale, d’ici 2035, la consommation d’énergie planétaire devrait augmenter de 35 %, entraînant une hausse de 85 % de la consommation d’eau.
Entre le refroidissement des centrales thermiques et nucléaires, l’extraction des énergies fossiles (gaz, charbon, pétrole, uranium), leur affinage et la production d’hydroélectricité, la quasi-totalité des procédés de production d’électricité (hors solaire et éolien), implique la disponibilité d’une ressource en eau. Paradoxalement, ce recours à l’eau augmente la consommation d’énergie pour assurer le pompage, le traitement et le transport de l’eau.
Dans un contexte de réchauffement global de la planète, la pression supplémentaire en cours sur la ressource en eau, n’est pas s’en inquiéter. Junaid Ahmad, le directeur des ressources en eau de la Banque mondiale considère ainsi que « Aujourd’hui, l’urbanisation, la décentralisation, la fragilisation des nations et l’impact de ces phénomènes sur l’énergie pour tous ou la sécurité alimentaire sont autant d’enjeux pour le développement qui exigent que nous parvenions à une gestion planétaire et intersectorielle de l’eau« . En effet, dans la plupart des cas, la localisation géographique des personnes ne bénéficiant pas d’un accès à l’eau potable coïncide avec celle des individus touchés par la pauvreté énergétique. Au niveau mondial, l’Afrique est de loin le continent le plus menacé par cette dualité eau/énergie. Alors que nombre de pays africains ont d’ores et déjà été confrontés à des problèmes énergétiques causés par une disponibilité en eau déficiente, ce continent devrait, d’ici 2050, voir sa consommation d’électricité faire un bond de 700 %, nécessitant un accroissement de la production d’eau douce de 500 %…
Mais cette problématique de l’eau ne concerne pas que les pays les plus pauvres. Dans le secteur énergétique le problème de l’eau se pose aujourd’hui partout dans le monde. Des Etats-Unis à l’Europe, en passant par l’Amérique du Sud, l’Australie, la Chine, l’Inde, etc. la crise est et sera de plus en plus mondiale et source de conflits. On peut citer, entre autres, aux USA, des centrales thermiques contraintes de stopper ou réduire fortement leur production d’électricité par manque d’eau ou de températures aquatiques trop élevées. Une industrie hydroélectrique en chute, comme en Californie, où en 2013 cette source d’énergie a chuté de 38 % en un an, tandis que les chiffres de 2014 devraient encore accentuer cette évolution. Toujours aux USA, le boom des gaz et pétrole de schiste est également impacté avec des permis d’exploitation bloqués faute d’eau ou de renchérissement de la facture correspondante. En France, en 2007, EDF a été contraint de réduire sa production en raison de températures d’eau trop élevées pour refroidir ses centrales nucléaires. De la même manière, en 2003, la France a vu ses exportations d’électricité chutées de 50 % par manque d’eau (refroidissement des centrales thermiques ou nucléaires et production hydroélectrique en chute). Des problèmes qui devraient devenir réguliers en Europe, puisque l’on estime qu’entre 2031 et 2060, la production d’électricité issues du charbon et du nucléaire baissera de 6 à 19 % par la faute d’une ressource en eau trop chaude et/ou trop faible.
Face à cette problématique, une des options mises en avant et en cours de développement dans certains pays passe par le dessalement de l’eau de mer. Mais les coûts économique et énergétique de cette solution en font une solution non généralisable à l’échelle mondiale, sans même parler des dommages environnementaux qui l’accompagne.
-**PASCAL – UNIVERS-NATURE.9.2014.
(***nota :
-le blocage se durcit autour de la ferme à mille vaches en Somme.
-les 28 États européens ont donné le feu vert aux États d'interdire les OGM sur leur sol... )

Partager cet article

15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 08:34
p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "WenQuanYi Zen Hei Sharp"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "Lohit Devanagari"; font-size: 12pt; }
*** C'est la faute à pas de chance !!... : ( lettre à Naïf)
A mon bon ami Naïf,
Je me disais bien que c'était trop beau : la pauvreté a diminué en France mais le nombre de pauvres a augmenté, la fodapasdechance à ce salaire médian qui a baissé, mais consolons-nous, les 5 % des plus favorisés ont vu leur niveau de vie reculer (légèrement) plus que les plus pauvres, c'est vraiment la fodapasdechance, nous savons que notre Président n'aime pas les riches, la finance et maintenant les ''sans dents'', mais M.Laurent et Mélenchon ont signé l'arrêt de mort de Manuel Valls, coupable d'avoir l'intention de réformer dan s les sacro-saintes vaches grasses des nantis de la République, les autres oui mais pas eux, on parle de supprimer deux ans aux mères d'un nourrisson ayant opté pour le congé parental, mais pas de supprimer en même proportion le nombre d'énarques, c'est vraiment encore pas la fodapasdechance si même avec Moscovici à la CEE, on va être obligé de faire des économies, c'est vraiment la fodapasdechance si le déficit diminue moins que prévu dans sa course vers l’abime, les freins de l'augmentation ne répondent plus, et encore c'est la fotapasdechance si l'inflation n'augmente pas, tu sais celle qui rabote nos retraites ou salaires, et ce sera encore la fodapasdechance si la TVA n'augmentera que de 2 % au lieu de 3 %, ou encore qu le bâtiment entre en léthargie car nos chérubins d'énarque n'ont pas de chance, pense donc, ils n'arrivent même plus à gagner au loto....
Mais tout cela n'est pas grave, il s'agit bien de gagner du temps jusqu'au lancement des Présidentielles, Mme Merkel va nous donner un délai jusqu'en 2022 et des facilités de paiement, avec un plan d'investissement pour augmenter le nombre de ronds-points, routes secondaires et engorger la chaudière parisienne un peu plus, car si nous avons des dettes et des fins de mois difficiles, c'est bien connu, c'est la fodapasdechance....
Je me pose donc la question, c'est bien la fodapasdechance, si je suis né dans ce pays si malchanceux...
...A mon cher ami Naïf par ce pauvre Crédule qui n'a pas de chance... le 15.9.2014.

Partager cet article

12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 13:35

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }

*** Vous avez dit THEVENOUD Thomas : c'est d'un grond comique ou même d'un grand foutage de gueule pour les idiots du village, tout simplement lisez : Ouest-france du 10 Mai 2010 ( http://www.ouest-france.fr/node/594840 ) :L’homme, de la région guingampaise, est présent pour contester un jugement du 28 septembre 2009 qui l’avait condamné à 18 mois de prison pour fraude fiscale. À l’époque, il avait l’objet d’un mandat d’arrêt et il est depuis sous contrôle judiciaire. Les faits sont assez anciens. Ils remontent à 2004 et 2005. Malgré les relances incessantes de l’administration fiscale, ce quadragénaire n’a pas déclaré ses revenus. Pourtant, il comptabilisait 265 000 € sur deux comptes différents. Pour le parquet, cette affaire c’est « Oui-Oui au pays des impôts et Caliméro en guest star. Je suis persuadé qu’il joue, qu’il est parfaitement conscient de ce qu’il fait ». Pour son avocat, il s’agit surtout « d’un homme qui manque de subtilité mais en aucun cas d’un pervers fiscal ». Le prévenu a été condamné par le tribunal de Guingamp à un an de prison. '''

Eh oui, alors pour ce Député menteur ayant la phobie des impôts, mais procureur acharné de Cahuzac, membre de la commissions des Lois, invité à démissionner du PS mais à voter pour ses amis, c'est la démonstration que nos élites sont corrompues majoritairement, sophistes et à l'opposé de l'éthique de base d'un homme public élu.... Bravo, nous méritons donc ces gens là et après une cure d'oubli rédemptrice, ce sera un nouveau phénix..... Par cagouille.

Partager cet article

12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 11:40
p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "WenQuanYi Zen Hei Sharp"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "Lohit Devanagari"; font-size: 12pt; }
*** Changement de cap, non seulement de lunettes !!... : lettre à Naïf-
A mon cher ami Naïf ,
En ce moment tout le monde médit sur ce gouvernement, avec ses manipulations de chiffres, ses erreurs comme ses changements de cap, sur cet affreux qui ne déclare pas ses revenus, ne paie pas ses loyers, d'aucun disent que c'est la fin de la République érigée par De Gaulle, des frondeurs écartelés entre leurs envies marxistes comme Mélenchon à l'UMP tétanisée par Marine, le vilain canard qui fait peur à ces fantômes politiques s'agitant comme de beaux diables dans un château hanté..
Personne n'a souvenance des moments épiques de la III ème et IV ème République avec ses coups tordus, ses ballets roses et bleus, à voir la vente du livre pamphlet de la concubine de notre monarque, fausse veuve éplorée, et cocufiée comme elle le fit naguère à Ségolène, j'affirme que non, cette pièce de théâtre a été déjà jouée autrefois et que rien ne changera : l’État français contrôle directement ou indirectement 57% du PIB. Ce ne sont plus seulement les politiciens ou les énarques qui ont intérêt à la survie du système. Mais une très grande partie des Français. Du simple citoyen qui bénéficie d’une allocation au grand groupe industriel subsidié. En passant par les médias, les enseignants, les fonctionnaires et autres tendeurs de sébiles. Tous feront tout ce qui sera humainement possible pour maintenir leurs prébendes. (citation de Jjosé Lopez Martinez).
Quant au recours au peuple, si bien formaté au rejet du libéralisme assimilé à la violence des puissants pour en avoir oublié sa Liberté et croire en l'utopie qu'il peut dicter sa Loi contre les entreprises, les marchés, les innovations, les changements perçus comme des dangers menaçants, et de fait se soumettre servilement à une tyrannie du collectivisme censée les servir, en reniant leurs droits élémentaires de l'être humain de base... donc l’Étatisme a de beaux jours encore devant lui, car ses électeurs citoyens adorent cette pseudo démocratie qui est une dictature de la majorité au détriment des autres composantes avec l'oppression du plus fort, sans égard pour l'être humain individuel...
Si Charles DE Gaulle avec Gaston Defferre avaient partagé la grande ambition d'une très large décentralisation couplée à une déconcentration en profondeur, nos énarques et personnels technocratiques, se sont bien chargés d'enterrer la chose : encourager la diversité, reconnaître les différences, ah non, le Colbertisme et le Jacobinisme s'y opposent... avec succès, je l'avoue.
Mon cher ami, je pense que les droits naturels humains sont bien antérieurs à cette étatisme assez récent, mais point de crise politique majeure, ni une fin de régime, n'en déplaise aux postulants aussi médiocres que ceux actuels, la légitimité du Gouvernement et de son Président n'est même pas remise en cause, tout simplement parce que les causes provoquent toujours les mêmes effets, seulement un déplacement de personnages....
**********avec mes sincères amitiés, ton ami Crédule, le 11.9.2014.

Partager cet article

11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 10:53
p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "WenQuanYi Zen Hei Sharp"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "Lohit Devanagari"; font-size: 12pt; }
*** Écologie évolutive ou en panne ??.. : 11.9.2014-
*.Incinérateur d'ordures d'Echillais (17) près de Rochefort-sur-Mer : le 22 Août 2014, la Ministre de l'écologie Ségolène Royal a convaincu(!!) les élus de la SIL et les représentants des services de l’État, de souscrire à son programme 'Territoire zéro gaspillage, zéro déchet', un programme qui doit compter 20 territoires en France s'engageant dans une démarche de réduction des déchets en les réemployant comme des matières premières. Le TMB source de mauvais compost a été revu, la réduction de la capacité de 90 000 Tonnes à 74 400 tonnes (?), seule avancée notable le recueil des fermentescibles pour traitement à part, en résumé, un légère avancée mais est-ce que les opposants à l'incinérateur seront comblés, j'en doute fortement....
*-Quelle énergie : celle en provenance des alternatives dites '' smart grid'' devrait coûter aux environ de 400 milliards d'euros d'ici 2020 à l'U.E. Les détracteurs de celles-ci dénoncent son coût et les retombées (« potentiel énorme à mettre en connexion l’énergie éolienne et hydraulique du nord de l’Europe avec l’abondance d’énergie solaire du sud de l’Europe »), pour faire des éloges sur celle d'origine nucléaire en oubliant d'additionner les coût faramineux de la construction des centrales, du matériau fissile et des démantèlements indéchiffrables à ce jour. Il est indéniable pour moi que l'avenir appartient à une pluralité d'énergies, donc une diversité souhaitable ce que redoute les zélotes du tout nucléaire..
*-Réchauffement climatique : le débat féroce autour du seuil admissible de CO2 dans l'atmosphère et sa dangerosité pour l'espèce humaine est toujours aussi brûlant. En jeu, peut-on soutenir un réchauffement climatique dit enthropique. Les seuils de précaution admis dans les sous-marins est de 8 000 ppm, de 4 000 ppm dans les capsules Apollo, la prise en compte des forces naturelles sur lesquelles le genre humain n'a pas de prise : du soleil et de ses cycles, de la température des océans et de toutes les activités volcaniques qui continuent à réchauffer la croûte terrestre et qui évoluent au fil du temps, passant par des pics plus chauds, l'inexistence de corrélation entre la température moyenne et le taux de CO2. Alors bourrage de crâne ou bien absence d'informations vérifiables et attestées !!... n'écartons aucune hypothèse au stade actuel.(Global Warming Hoax de Robert Stavins- Professeur à Harvard school – USA)-
*-Les réserves de pétrole, gaz, gaz de schiste, charbon, permettent d’envisager l’utilisation des hydrocarbures pour plusieurs siècles encore. Le seul charbon nous offre une autonomie d’au moins 120 ans. En attendant, le ralentissement de la Recherche & Développement dans des énergies et des technologies viables (thorium par exemple) est au point mort , on passe à côté des vrais enjeux.
*-Entrisme Vert Scolaire : des associations s'alarment de l'imprégnation écologique dans les programmes scolaires !.. l'objectif de sensibiliser les enfants à la Nature, à notre action sur le milieu naturel est tout à fait louable. Mais il ne faut pas que cela crée des troubles psychiques sur la peur de l'avenir. Les supports doivent être non militants et rigoureusement vérifiés.
*-La taxe payée sur vos factures d'électricité pour financer les énergies vertes : C’est une taxe payée par le consommateur pour financer les énergies renouvelables qui aura coûté 5,1 milliards d’euros aux Français en 2013 soit 19% de plus qu’en 2012 et qui, selon la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) grimpera cette année à 7,2 milliards d’euros ! En constante augmentation, elle constitue hors abonnement, 12% de la facture d’électricité des ménages. Mais, le financement nécessaire pour garantir la majoration du tarif d’achat de l’électricité (rachat de l'électricité éolienne) -est, en effet, compensé par la fameuse CSPE, elle-même soumise à la TVA.
Alors si on parle de transition énergétique, sachez que vous financez déjà une bonne part depuis quelques temps, et demandons à nos gouvernants à quoi sert cette manne et comme est-elle utilisée ??.. car là, il est manifeste de la duplicité des gouvernants : CSPE = surfacturation illégale sinon détournée de son objectif initial !, que l'enfer est pavé de bonnes intentions......
*************par écolo saintongeais...

Partager cet article

Présentation

  • : AvenueCagouille
  • AvenueCagouille
  • : Porter un regard sans complaisance sur l'actualité,le plus objectivement sous l'angle démocrate-Environnemental-
  • Contact

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog