Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 21:29

J'arrête pendant ces deux mois la parution d'articles - je repartirai en Septembre et alors le paysage aura, selon toute vraisemblance, beaucoup changé, malgré tous les dénis officiels. J'en ai aussi assez de parler à des mal entendants et aveugles. Cagouille aintongeaise.

Partager cet article

6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 21:27

Depuis de nombreuses années, le gouvernement Français a mis en place une stratégie de propagande normalement utilisée par le ministère de l’Intérieur en cas de crise politique grave.

Elle consiste à harmoniser et dynamiser l’information de masse par des consignes discrètes envoyées par différents canaux aux organes de presse (AFP, France 2, France info, France 24, le Parisien, le Figaro, le Monde, Itélé, BFM, …) pour cacher tout ou une partie des évènements qui secouent la France.

la suite....

http://www.businessbourse.com/2015/07/06/censure-en-france-quand-letat-parle-aux-francais-il-leur-ment/

Partager cet article

3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 09:36
** '''''' on a survécu à 2 guerres, à l’occupation allemande, à l’absence de ceinture de sécurité dans les bagnoles, à l’absence de climatisation, à l’absence de conseils foireux donnés par les télés, aux pénuries alimentaires, de ceintures de sécurité, au fait que les antibiotiques non seulement ils n’étaient pas automatiques mais en plus ils n’existaient pas du tout. On a survécu à tout ça et en plus on a élevé des petits marmots qui ne veulent plus des vieux car eux seront éternels… »
** La Dette publique de la France a augmenté de 51,6 milliards d’euros au premier trimestre pour atteindre 2 089,4 milliards fin mars, soit 97,5 % du PIB, selon les statistiques publiées par l’Insee. Tout va bien si vous avez un bouée, une brassière et un kit de survie...
-Et les Polonais ne veulent pas de l'Euro, c'est vrai qu'en voyant la Grèce, la France et nos voisins du Sud, il y a de quoi à prendre peur.....
-
*comme le disait Churchill, « il vaut mieux prendre le changement par la main, avant qu’il ne vous prenne par le cou » -
***Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite.par Cagouille Contrarienne-

Partager cet article

24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 11:12
*** Cécité Européenne.. : dans une de ses pièces célèbres et connue du monde entier, William Shakespeare a fait dire à un de ses héros'' Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles''. Dans la période actuelle, force est de constater l'absence de vision européenne de nos dirigeants. Que ce soit Angela Merkel, Cameron et le pitoyable Hollande, leurs positions sur le drame Grec, sur les sanctions Russes, sur les négociations sur le traité TITTP Américain, sont tous marqués d'aveuglement. La politique de l'Allemagne sous la poigne d'Angela Merkel conforte la domination allemande sur l'économie, permet de préserver les banques allemandes, a aussi permis en complément au désastre financier mené par Sarkozy et Hollande, de transférer les dettes privées (créances) de la dette grecque sur le Trésor Public, ce qui augmente d'autant notre fardeau d'endettement, ce qui est aussi risible, car hormis le total de créances dus par la Grèce, son budget est excédentaire car c'est pratiquement le seul pays d'Europe dont les dépenses sont inférieures à ses revenus (taxes-impôts), amusant, n'est-ce pas !.
Helmut Schmidt et Valéry Giscard d'Estaing, anciens acteurs majeurs du couple Franco-Allemand, sont contre les sanctions russes, prônent le rapprochement avec la Russie car c'est l'intérêt de nos pays et de l'Europe au lieu d'être les valets des Américains dont M.Obama démontre sa cécité. C'est le contre pied de l'UMP/Les Républicains et du PS Valls.Hollande.
Affligeant aussi de constater que la baisse du Rouble Russe amène la signature de contrats de vente d'armement à l'Iran, voire bientôt l'Arabie Saoudite, la construction de gazoducs avec la Turquie, la Grèce, vous avez dit débile, cela semble cohérent.
M.Obama, comme ses prédécesseurs, voudraient susciter des réactions violentes par la Russie, des actes de guerre, qu'il ne s'y prendrait pas autrement.Souvenez-vous, Pearl-Harbour a été provoqué par l'embargo américain sur les produits pétroliers à l'encontre du Japon qui s'est senti étranglé, guerre économique, mais ceci n'excuse pas cela...
Tocqueville avait manifesté des craintes sur l'Amérique, ce qui fait dire à Nicolas Bonnal '' l'Amérique s'impose de plus en plus comme une puissance tératologique et apocalyptique, illustrant une destinée de violence depuis presque deux siècles maintenant. En guerre elle donne Hiroshima, l'Irak ou le Vietnam, en culture les Tortues Ninja, Madonna ou Lady Gaga, en économie inégalités et dettes, des zones zombies..''' Emmanuel Todd ou Jacques Sapir, sont aussi dans le même courant.
Depuis 36 ans, (Mitterrand), les adeptes de Keynes, les étatistes, les Colbertistes, sous la férule d'énarques omniscients et pédants ont envahi toutes les institutions françaises avec les couacs que nous connaissons tant. Ce Capitalisme de copains basé sur la connivence, a verrouillé la pensée libre et s'approprier sa liberté d'expression.., l'interventionnisme étatique est manifeste, gangrène l'économie, charge le fardeau d'endettement, ne cesse de produire des fonctionnaires zélés...en tétanisant les entreprises, les innovations... Quel aveuglement de l'utopie socialiste qui ne se maintient en place que par son emprise totale, en connivence avec les aveugles de l'UMP dirigé par Nicolas Sarkozy, et dont la population mesure progressivement l’effet désastreux et délétère.
L'incompétence et la rapacité seraient-elles devenues des vertus cardinales, l'oméga politicien ???..
Le libre-échangisme a été troqué contre le protectionnisme déguisé, le déversement de monnaie pour faire monter les cours de la Bourse, au détriment de sa valeur intrinsèque, le refus du Congrès américain d'autoriser son Président Obama (Trade Promotion Authority) a signer des accords internationaux , bloque donc toute évolution des projets en cours.
C'est donc l'inflexibilité du directoire européen qui tente de masquer les distorsions de l'Euro dans des pays différents avec l'absence de toute convergence sur les plans fiscaux, taxes, entreprises, budgétaire ou social, empêchant toute amorce de fédéralisme et fragilisant ainsi la monnaie unique. Le drame grec met donc le doigt sur tout ce que ce directoire veut masquer à cause de son incompétence, des freins électoralistes, le déni de démocratie, .. peu importe un Grexit ou non, c'est aussi un drame. ***
*************par Cagouille Contrarienne, le 23.6.2015 ;

Partager cet article

22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 10:31
*** L'homme et l'Univers.. : Les interactions entre l'être humain est l'Univers sont complexes et la situation de l'homme par rapport à la Nature est présente depuis la nuit des temps, comme symbole et analogie des modes de préhension de la réalité, pour comprendre les fonctionnements de l'Univers et la place de l'humanité en son sein.
Divers courants ont tenté de légitimer ou justifier des conceptions qui se sont avérées erronées au fur et à mesure : scories historiques, créations de traditions dépassées, souvent pour concevoir un concept étroit, un enfermement sociétal, d'idéologies restrictives, de dogmes spécieux, d'illusions de civilisation détachée de l'Univers, et tous ces biais idéologiques, spéculations hasardeuses, finissent en impasse et disparaissent.
La science des interactions de formes de vie entre elles et leur environnement, source de l'écologie, est issue de cette recherche permanente propre à l'être humain. Les influences de l'univers sont multiples pour toutes les formes de vie. L'origine de la vie est-elle prédéterminée, idée qui s'oppose à un seul modèle d'univers, seul et unique, alors que notre myopie voit des enchaînements causales où des relations transversales, des continuités aléatoires, des coïncidences, sont des champs probants et puissants. Notre compréhension partielle de la réalité nous fausse la vision de cet univers.
La réalité est constamment remaniée, revue, corrigée car ses frontières sont indéterminées. En cela, les illusions de la Liberté, de l'humanisme que nous avons appris depuis le Siècle des Lumières est certes une avancée, mais rien qu'une étape. Nous ne maîtrisons pas l'économie, pas celle commune, mais celle du hasard et de la nécessité selon Jérôme Monod, qui nous impose de limiter au strict minimum la consommation des denrées rares, des ressources essentielles comme l'eau et la nourriture qui ont provoqué tant de conflits depuis l'aube de l'humanité....
Donc, cette écologie simple des milieux vivants où l'être humain s'insère dans cette chaîne, le recyclage maximum de tous les déchets, de ses constituants, car contrairement à l'illusion pernicieuse de la réalité, la prodigalité a une finalité mais la prédation est universelle. La parcimonie est donc de mise.
Les pulsions humaines oscillant entre collectivisation ou mise en commun et l'individualisme prédateur sont constants. Le but de notre espèce est de durer, la transmission au travers des générations ont permis des succès indéniables, par le codage génétique, l'éducation et une relative permanence des institutions. La fragilité humaine est cependant liée à son environnement.
L'immortalité de notre espèce repose sur la reproduction, la pression de la sélection est féroce, dans la rareté relative de cet univers,car si la lutte est le moteur de l'évolution et pour ce faire s'adapter au changement anthropocentrique ou non, se perfectionner, une collaboration-compétition sans fin, a toujours été une nécessité. Et donc, bien que complémentaires, l'Univers et l'Homme influent sur leur environnement, modifient les règles de l'existence, repoussent la réalité encore plus loin.
Cette niche écologique que les êtres humains ont construits sur les autres espèces, leurs imposent un respect pour elles que les compétitions internes de l'humanité au travers des différentes classes sociales avec le pouvoir négligent par leurs pulsions incontrôlées et irresponsables.
Ce long chemin en commun nous réserve bien des soubresauts, des conflits, parfois des retours en arrière momentanés, les variantes sont infinies et notre monde n'est pas figé. Concilier l'organisation et une relative autonomie qualifiée abusivement de liberté, est une tâche immense et permanente. ********
Par Michel .C. le 22juin 2015.

Partager cet article

18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 17:35

**** Allons z'enfants... : Quelle formidable époque, car en dépit de la propagande officielle déversée par tonnes par ce pauvre gouvernement comme le psychodrame Nutella, comme l'utopie du prélèvement à la source (avec un défit de 80 milliards annuels, comment faire l'impasse sur les rentrées de l' impôt sur le revenu?), comme l'interdiction du glyphosate Monsanto avortée, c'est bien l'objet de détourner l'attention des français sur leur situation désastreuse, on suppose que la courbe du chômage va baisser, sœur Anne ne vois-tu rien venir !, alors que les conventions collectives, le droit du travail, la non flexibilité des effectifs aboutissent au fait que les coûts à Paris sont les plus élevés parmi les pays développés. Tout est dit une fois de plus. Toutes les études réalisées complaisamment par les consultants sur l’attractivité de la France n’y changeront rien. Pour que les entreprises décident d’engager des collaborateurs, il leur faut plus de commandes donc plus de croissance et moins de dépenses publiques et surtout un droit du travail plus souple qui permet d’ajuster les effectifs d’une entreprise en fonction de son plan de charge. Au contraire, on va demander aux propriétaires de biens immobiliers de financer eux-même leur retraite, on alourdit encore le Code du Travail avec l'obligation de consulter ses employés si un commerce veur ouvrir le dimanche, on plafonne les loyers comme en 1948, mais tout va bien.C'est ainsi que notre comique Sarkozy, pas en reste, vante les bienfaits du référendum, lui qui n'a jamais voulu l'utiliser, qu'il s'oppose au droit du sang, à toute réforme au droit du sol, l'un ne vaut pas mieux que les autres.

Nous gouvernerons jusqu'au bout : déclame Valls , au bout de quoi au fait.Le journal Le Parisien s'est amusé à recenser toutes les interdictions, hé bien, ça décoiffe, nous sommes bien dans le totalitarisme, toutes ces contraintes au nom du bien des français mais sans jamais les consulter...

Comme les panneaux sur la route pour votre protection et vive les contredanses, toujours ce fantasme de l’État protecteur, Waterloo 200 ans après....nous avons Grouchy mais Napoléon avait des gros problèmes d'hémorroïdes parait-il .. quelle histoire..

par Cagouille Contrarienne, le 18.6.2015.

Partager cet article

18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 14:20
de Mathieu Ricard : Les enfants ne montent plus aux arbres..
*Lors d’une promenade dans la campagne française, un ami me disait : « Autrefois, à la saison des cerises, nous étions tous dans les arbres à nous régaler. Maintenant, les cerises restent sur les branches. Les enfants d’aujourd’hui ne grimpent plus aux arbres. Ils sont généralement devant leurs ordinateurs. »
Plusieurs études ont montré que les enfants jouent dix fois moins ensemble, dans les lieux publics, la rue notamment, qu’il y a trente ans.(1) Le contact avec la nature se limite souvent à une image de fond d’écran d’ordinateur et les jeux sont de plus en plus solitaires, virtuellement violents, dénués de beauté, d’émerveillement, d’esprit de camaraderie et de satisfactions simples. Entre 1997 et 2003, le pourcentage des enfants de 9 à 12 ans qui passaient du temps dehors à jouer ensemble, à faire des randonnées ou du jardinage a chuté de moitié.(2)
Dans son livre Le dernier enfant dans la forêt (Last Child in the Woods), Richard Louv, journaliste et écrivain américain, écrit que nous élevons une génération d’enfants qui souffrent de « trouble du déficit de la nature », du fait qu’ils n’ont pratiquement plus aucun contact ni interaction avec un milieu naturel. Louv cite cette remarque d’un jeune élève : « Je préfère jouer à la maison parce que c’est là qu’il y a tous les appareils électriques.»(3) Des recherches suggèrent qu’une intensification du contact expérientiel avec la nature a un impact important sur le développement cognitif de l’enfant.
Le sociologue Stephen Kellert quant à lui suggère que l’esprit de l’enfant se développe en observant continuellement des phénomènes naturels et en tentant de comprendre comment ils influencent le monde où il grandit. Qu’est-ce que c’est, les ombres ? D’où vient le vent ? : « Peu de domaines de la vie donnent aux jeunes autant d’occasions de pensée critique, d’investigation créatrice, de résolution de problèmes et de développement intellectuel que le monde naturel, » conclut Keller.(4) D’autres travaux sur des enfants atteints de troubles de l’attention ont montré que plus ils participent à des activités extérieures dans des espaces verts, ou même voient de la verdure par la fenêtre, mieux ils arrivent à se concentrer.(5)
  1. Rivkin, M. S. (1995). The great outdoors: Restoring children’s right to play outside. ERIC; Karsten, L. (2005). It all used to be better? Different generations on continuity and change in urban children’s daily use of space. Children’s Geographies, 3(3), 275–290.
    (2) D. St. George, « Getting Lost in the Great Outdoors », Washington Post, 19 Juin 2007. Cité par Rifkin, J. (2012). La troisième révolution industrielle. Editions Les liens qui libèrent, p. 352.
    (3) Louv, R. (2008). Last child in the woods: Saving our children from nature-deficit disorder. Algonquin Books, p 10. Cité par Rifkin, J. (2012), op. cit., p. 353.
    (4) Kellert S. R., « The biological basis for human values of nature », in Kellert, S. R., & Wilson, E. O. (1995). The biophilia hypothesis. Island Press.
    (5) Taylor Kuo 2002, Views of nature and Self-discipline

Partager cet article

16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 09:24

*** Création monétaire et vol vers l'inconnu :
▪ Depuis le début de la crise en 2007, la dette globale a augmenté de 57 000 milliards de dollars américains pour atteindre, à ce jour, 199 000 milliards (source : McKinsey). Le Japon a la dette la plus élevée à hauteur de 500% de son PIB, tous secteurs confondus.
Cette situation soulève des questions sur la stabilité financière. Neuf pays dans le monde ont un niveau de dette publique supérieur à 300%, 39% des pays atteignent les 100%. Historiquement, des niveaux de dettes aussi élevés ont toujours provoqué une nouvelle crise. (Dr Eberhardt Unger) - Les riches — qui possèdent des actifs financiers — sont devenus plus riches. Les pauvres, les jeunes et la classe moyenne — n’ayant que leur labeur à offrir — sont devenus plus pauvres.
Compte-tenu des engagements de couverture d'emprunts des organismes étatiques et des engagements de retraites des fonctionnaires (plus ceux de EDF et de la Poste), il faut acter 5 200 milliards pour la France et non 2 020 milliards, selon Archer Jean-Yves.
Actuellement, la presse est bâillonnée,les présentations des faits réduites, comme les émeutes à Tourcoing, quartier de Bourgogne, dont les médias ont édulcoré les violences , tout comme le traitement de l'accord USA/Europe dit TAFTA, avec la soumission du Parlement Européen nul en cette matière, fort heureusement quelques journalistes comme Élise LUCET, Jacques SAPIR, quelques philosophes comme Finkelkraut, Le GOFF, tentent de réagir mais trop souvent leurs proposés sont noyés sciemment sous la propagande, où est la transparence, la neutralité, l'éthique sont au placard,je cite :-« Nous, journalistes, refusons de nous contenter de recopier des communiqués de presse pour que vous, citoyens, restiez informés. » lance Elise Lucet. « Et comme disait George Orwell : "Le journalisme consiste à publier ce que d’autres ne voudraient pas voir publié : tout le reste n’est que relations publiques". » Voyez à Bruxelles siège de la CEE, tout est cadenassée, sous le regard vigilant des USA, puissant lobbyiste intransigeant qui nous dicte déjà ce qu'il faut faire.
Nous en sommes à la dictature douce, l’État policier se met en place et que restera-t-il des libertés individuelles, même le droit à la propriété est remis en question suivant le principe du partage aux plus démunis, solidarité oblige, ce monde est-il encore le nôtre ??...
********* Cagouille contrarienne le 16.6.2015.

( **** Tels des bourrins, les Européens continuent à forer droit en direction des conduites de gaz qui leur exploseront à la figure. Des autruches les y conduisent allègrement. (Eric Verhaeghe) )-

Partager cet article

15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 20:20

* Je voulais partager avec vous une vraie bonne nouvelle.

Une nouvelle qui prépare le futur de la bonne façon à savoir que nous utilisons nos connaissances, notre technologie, pour mettre au point un désherbant naturel qui devrait d’ailleurs prochainement pouvoir être utilisé en agriculture biologique à mon sens.

« Après 5 ans de développement et plus de 350 essais réalisés en France, y compris dans les départements et territoires d’outre-mer et en Europe, Beloukha® vient d’obtenir son AMM comme nouveau produit de biocontrôle à effet désherbant non sélectif, défanant et dessiccant. À noter que le produit n’est pas encore autorisé en bio. Cette innovation remarquable est développée par la société Jade (Jardin agriculture développement) pour le désherbage et la destruction des rejets de la vigne, le défanage de la pomme de terre, le désherbage du bananier, le désherbage des espaces verts et des jardins d’amateurs. Issu d’une extraction naturelle (huile de colza) par un procédé strictement physique, ce produit est une préparation naturelle, non sélective des plantes cultivées, dont la substance active est un acide gras ayant des propriétés à action défanante et dessicante : l’acide nonanoïque, formule moléculaire brute : C 9 H 18 O 2.

Faisant partie du groupe des acides gras C7 à C20, l’acide nonanoïque (C9), de part son profil tox et écotox, ne présenterait, apparemment, aucun effet préjudiciable sur l’homme, les animaux, l’eau, l’air et l’environnement. Il est seulement classé Xi (irritant pour la peau et les yeux). Il ne laisserait également aucun résidu dans le sol et dans les plantes cultivées avec une très forte biodégradabilité (DT 50 <2 jours). »

Pour celles et ceux qui veulent en savoir plus, vous pouvez vous reporter aux liens ci-dessous.

Il s’agit d’une société française, basée à Bordeaux.

Charles SANNAT

http://agriculture-de-conservation.com/BIO-HERBICIDE-NON-SELECTIF-LE.html

http://www.jade-international.fr/produits/beloukha

Partager cet article

15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 10:52
***** Que c'est triste … :
Que dire sur le symbole d’une France à la dérive, déchirée entre ses valeurs profondes et un monde dans lequel elle ne trouve pas sa place? , qu'elle est la remorque de l'Allemagne faute de vision Européenne et Mondiale sur le plan économique et financier, notre Président en étant réduit à faire le lieutenant de Angela, mais sur le plan militaire, c'est à la remorque des États-Unis et des pays du Golfe ( acheteurs préférentiels de notre armement), cela démontre notre second rang. Il est vrai qu'avec les conseillers de l’Élysée et de Matignon, entre nouvelle taxe sur les entreprises et indépendants ( pour payer les retraites de leurs employés) ou le l'encadrement des loyers qui va à l'encontre d'un fonctionnement normal du marché de l'immobilier, nous sommes en plein dans l'utopie socialiste marxiste.( et à venir l'appropriation des dépôts par le suppôts socialistes, les interdictions de toute transaction en cash et …).
Il en est de même sur la guerre des changes (Dollar/Euro) ou encore les taxes douanières dans le but de protéger notre production nationale au détriment du consommateur qui en sus alimentera par ses impôts directs et indirects. Une monnaie sous évaluée pour vendre ses produits à l'étranger mais acheter plus cher les produits importés, sachant que beaucoup de nos usines ont fermées ou sont parties sous des cieux plus cléments, c'est le refus de la concurrence par un enfermement et si tous les pays faisaient de même. Non la solution est dans le soutien à nos entreprises, à leurs investissements source d'emploi à venir, cela démontre encore la myopie de nos élites énarques toujours sur une ligne Maginot bien connue....
C'est une politique de Gribouille dans toute son horreur, car si le Japon l'applique, la Chine s'appuie sur les prix du marché et poursuit son plan d'envergure pour créer une zone Remimbi-Yuan pour l'Asie entière, en engageant des investissements massifs dans tous les parties du Monde (percement d'un autre canal en Amérique Centrale-Nicaragua), lignes de voies ferrées en Afrique, entre Pékin-Moscou-BERLIN, TGV super rapide, lancement de fusées aérospatiales...)...
Sous le couvert d'une soi-disant libéralisation contrôlée par la bureaucratie envahissante et dictatoriale en place, l'emprise marxiste d'un État tout puissant se met en place avec des moyens de contrôle par la propagande,des médias largement subventionnés et donc muselés (Le Figaro est le plus subventionné???), contrôle des communications, de l'Internet, voyez le filet mis en place.
L'INSEE vient de publier son analyse sur la pauvreté en Poitou-Charentes : Deux-Sèvres:12,3%, la Charente : 14,8%, Charente-Maritime : 13,4%, la Vienne 13,2%, soit 233 000 picto charentais sous le seuil de pauvreté, quel beau résultat pour nos élus politiques de Bussereau à Royal et consorts. Cela est à mettre en parallèle avec les doutes sur la fiabilité des nos banques hexagonales comme la BNP, par exemple. Depuis l'ère Sarkozy qui a vendu 20 % de l'or français pour une poignée de cacahuètes, nos dirigeants ont été atteints de cécité..Manuel Valls qui situe la Réunion dans l'Océan Pacifique, Hollande hué aux 24 heures du Mans... je vous en prie arrêtons la chute dans le puits de la bêtise...
Maintenant soit vous êtes réalistes et pragmatiques en prévision de ce qui va arriver, soit vous faites comme Gribouille, cachez-vous la tête sous un sac, un faitout et attendez la saint glinglin...
Amicalement, la Cagouille Contrarienne, le 15 Juin 2015.

Partager cet article

Présentation

  • : AvenueCagouille
  • AvenueCagouille
  • : Porter un regard sans complaisance sur l'actualité,le plus objectivement sous l'angle démocrate-Environnemental-
  • Contact

Recherche