Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 08:16

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Noto Sans CJK SC Regular"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "FreeSans"; font-size: 12pt; }a:link { }

**** Des Doutes et des Certitudes ! : Aborder ce sujet en ce moment n’est pas une provocation, preuves à l’appui :

-suppression du billet de 500 euros car les mouches du coche sont toutes d'accord pour affirmer que le cash est mauvais parce que les trafiquants de drogue et les fraudeurs l'utilisent, mais depuis quand des gouvernements agir en conscience pour préserver et protéger la richesse individuelle mieux qu'un individu pourrait protéger sa propre richesse ?, mzid ce que révèle une analyse est que les banques perdent environ 2 milliards 700 à cause des chèques et des numéraires, alors tout est bon à prendre et pour l’État c’est aussi une belle affaire car traçabilité de tous les mouvements d’argent numérique, toujours dans le droit fil de Big Brother… charmant, mais arnaque, des vessies pour des lanternes.

-Inflation : ce mot si à la mode par les banquiers, Bruxelles et Gouvernants !, oui mais, pendant longtemps, l'inflation a été vue comme un mal à combattre. C'était notamment le cas à l'époque des Trente Glorieuses où l'inflation connaissait des progressions annuelles à deux chiffres (10 à 14% par an entre 1972 et 1983).. Dressons l’oreille. En effet, si on s'en réfère à la définition de l'Insee, l'inflation est « la perte du pouvoir d'achat de la monnaie matérialisée par une augmentation générale et durable des prix ». Attention, n’est-ce pas ua principale préoccupation de nous tous ??. Expliquez-moi pourquoi une saine et sainte inflation serait bénéfique, alors que la BCE déclare que 2 % d’inflation permet seule une stabilité durable des prix permet aux agents économiques de se projeter dans l'avenir avec un relatif optimisme.. Tout simplement que notre modèle économique est en panne et que la création monétaire de tous les États dans le monde est sans précédent provoque une stagnation, voire une récession. Ce terme fait frémir tous agents financiers !. Mais si cet afflux d’argent permet aux entreprises , tout en s’endettant, de d’accroître leurs capacités de production. Mais bien vite, ce qui semblait une aubaine au début se transforme en surabondance conduisant à terme les producteurs à baisser leurs prix pour continuer à vendre des biens de moins en moins rares ; car les salaires ne suivent pas la même progression et les consommateurs ne pourront jamais acquérir tous ces nouveaux biens mis à leur disposition. Nous le constatons avec l’offre pléthorique de l’acier Chinois, avec des magasins ouverts puis fermés aux USA… Le retour de bâton fait mal aux États impécunieux qui ne peuvent pas compter sur l’inflation pour rogner le capital et les intérêts : Ouïlle, Ouïlle…

-En France, c’est la Monnaie de Paris qui fabrique les quelque 0,9 à 1,2 milliard de pièces nouvelles mises en circulation chaque année. Des pièces que l’État lui achète à moindre coût avant de les revendre, cette fois au montant nominal, à la Banque de France, celle-ci se chargeant enfin de les injecter sur le marché. (sous l’aval de la BCE). Il circule 150 pièces par habitant en France contre 250 en Allemagne, les Allemands préfèrent les liquidités et utilisent moins l’argent numérique. En France, notre si bon Gouvernement a décidé de limiter le paiement en cash à 1 000euros. Mais saviez-vous que le paiement est limité à 50 pièces à la fois ( (article 11 du règlement Communauté européenne 974/98 du 3 mai 1998).. Donc inutile d’aller à la perception avec votre brouette remplie de pièces de 1 centime, bien que ...

-Vous ne saviez sans doute pas que notre Gouvernement socialiste qui s’oppose à l’accord TAFTA, a signé un protocole avec quatre autres pays européens pour exiger que ce soit des Tribunaux Européens qui se prononcent sur les recours des entreprises s’opposant aux décisions étatiques, au lieu des tribunaux américains, Bérézina de toutes les façons. Mais vous qui craignez pour votre emploi, ce gouvernement a aussi lancé un dispositif fiscal d’amortissement qui a été reconduit par le loi de finances 2016 pour les robots industriels acquis ou créés par les PME jusqu’au 31 décembre prochain. Objectif : inciter les PME de l’industrie manufacturière à s’équiper en robots “manipulateurs multi-applications reprogrammables”. Le dispositif consiste en une facilité de récupération des coûts d’acquisition ou de fabrication de ces machines qui peuvent désormais être amortis sur 24 mois seulement, à compter de la date de mise en service… Cette automatisation concerne toutes les entreprises jusqu’à 250 ouvriers, excellente nouvelle pour eux, sans doute le robot viendra annoncer lui-même le licenciement à l’intéressé humain...

--** par le Saintongeais Contrarien, le 30 mai 20145.

26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 10:11

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Noto Sans CJK SC Regular"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "FreeSans"; font-size: 12pt; }

*** L’État est-il une licorne ? : La licorne est cet animal mythique : des créatures fabuleuses, semblables à un cheval et dotées d'une corne en spirale sur le front. Elles mangent des arcs-en-ciel, mais peuvent se passer de nourriture pendant des années, si nécessaire. Elles peuvent transporter des charges énormes sans jamais se fatiguer. Et, leurs flatulences sentent les fraises fraîches et la rosée du matin : voyager dans une calèche tirée par une licorne est un véritable plaisir. Alors pour beaucoup de personnes l’État est une licorne ayant en charge d’améliorer la société humaine et partager la prospérité.

Ce rêve qui est aussi une folie car chacun à sa vision, sa perception à son avantage, car en réalité nous savons bien qu’aucun planificateur étatiste ne peut prétendre satisfaire les envies et ambitions de millions de personnes simultanément. La Foi dans ces États est équivalent à une licorne, car comment résoudre tous les maux d’une société sinon par un coup de baquette magique que personne n’a en sa possession. Les citoyens imaginent que les dirigeants qu’ils ont élus et portés au pouvoirs sont des êtres bienveillants, omniscients, à l'amour universel, détenteurs d'une sagesse divine capable de sauver l'espèce humaine d'elle-même.

Le problème réside que ces gens élus ont leur propre perception de l’administration d’un État, souvent inculqué dans ces établissements prestigieux (à nos yeux) censés former une élite (sic) à de hautes responsabilités. La formation dispensée n’est pas philosophique, loin de là, elle est Colbertiste, surannée car les maîtres sont anachroniques , eux-même issus d’une génération protégée, quasi aristocratique et sans ouverture sur le monde. Elle ne pratique d’ailleurs d’autres langues étrangères, elle n’a jamais utilisé ses talents (sic) dans des entreprises et confronté ses idées préconçues à la réalité vécue et quotidienne : tares rédhibitoires.

Dans leur sphère où ils ne côtoient que leurs semblables, ils doivent œuvrer au bien de leurs administrés.

Dans cette société imaginaire autant pour les élites que pour les citoyens, personne n’y trouve son compte. Ce n’est par manque de promesses, d’affirmations de lendemain qui chantent, de mirages toujours aussi éloignés, mais comment satisfaire les envies des uns et des autres : un travail bien rémunéré, des avantages différenciés, un peu comme les millions de maisons individuelles reflétant l’individualité française : toutes différentes – personnalisées- ne ressemblant à aucune autre- car chacun se veut autre… ne supporte pas être inférieur à ses proches car lui ….

Donc, il faut beaucoup d’argent pour assurer sa légitimité, sa réélection (c’est un travers de la démocratie) et source de trafics – cumul de mandats juteux – la gourmandise était autrefois considérée comme un défaut !!, en final, il faut emprunter – faire des crédits – s’endetter – pas grave, les générations futures paieront et nous en sommes là.

Pourtant, Adam Smith, Ludwig Von Mises, FA Hayek et bien d’autres moins connus, ont bien décrits : le rêve d’un État hors des contingences physiques et donc d’une licorne.

A chaque élection, on pense avoir trouvé l’homme providentiel, le Sauveur, en ignorant les Lois Fondamentales qui régissent les relations humaines dans des sociétés réelles.

Cette utopie d’un État bienveillant, sage, dispensateur de bienfaits, comme une corne d’abondance éternelle, toute puissante, n’existe pas dans la vie de tous les jours, notre quotidien. Un peu comme les tous ces gentils qui ne voient que la récolte et ignorent tous les soins attentifs, labeur constant des autres, sans empathie pour leurs proches ni considération.

Désolé, mais il y a erreur, l’État n’est pas une licorne ………..

*****Par le Saintongeais Contrarien, le 26 Mai 2016.

26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 10:06

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }

** Baisse du Chômage : une baisse de 19 900 chômeurs de catégorie A. Et le nombre de chômeurs toutes catégories ne baisse pas. Et si on regarde de plus près, on s'aperçoit que la baisse est principalement due à la manipulation des 500 000 formations annoncées par Hollande et qui commencent à se mettre en place. - un tour de passe-passe…

**la CGT c'est 686.000 adhérents, soit 2,6% des salariés français. Ok mais ces 2,6% sont-ils représentatifs ? ??…….

**La nouvelle version du traité TAFTA ou Tiso est complétée par une annexe, « précédemment inconnue » au chapitre de base du traité et qui concerne les entreprises d’État (SOE). Cette annexe vise à obliger les entreprises publiques à agir comme des entreprises privées, ce qui peut être considéré comme une étape de leur privatisation, selon WikiLeaks. D’autres documents divulgués concernent les amendements à d’autres chapitres du traité, y compris ceux sur la réglementation intérieure, la transparence, les finances, les télécommunications et les services professionnels, le commerce électronique et le mouvement des personnes physiques...USA=Empire totalitaire marchand….

***Saint Just qui disait au moment de La Terreur : « obligeons les riches à prouver leur innocence. Tous ceux qui ne le pourront pas seront déclarés coupables…. ». C’est très exactement cet état d’esprit qui se trouve dans les allées du pouvoir entre les anciens trotskistes, les communistes nostalgiques, les mélanchonistes et autres qui n’ont pas renoncé à leurs idées en dépit de la brillante réussite de l’URSS et de la chute du mur de Berlin… (JC.NETTER).

*On ne peut plus avoir un chef de gouvernement, comme Manuel Valls qui appose la signature de la France au bas de la résolution « Palestine occupée » adoptée récemment par le Conseil exécutif de l’Unesco. Considérer que le « Tombeau des Patriarches » et la « Tombe de Rachel » sont des lieux de culte exclusivement musulmans, constitue une véritable insulte à la mémoire et à l’intelligence collective de l’humanité… (JC.NETTER).

*On ne peut plus avoir des dirigeants politiques qui privilégient en permanence le présent pour favoriser leur réélection, ce qui les empêche d’engager toute réforme qui pourrait bénéficier à leurs successeurs.

On ne peut plus avoir des hommes politiques qui comme Pierre Moscovici disent « L’Europe n’est pas chrétienne. Je ne crois pas aux racines chrétiennes de l’Europe ». (id)


25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 09:20

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 10); line-height: 120%; text-align: left; }p.western { font-family: "Liberation Serif",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Noto Sans CJK SC Regular"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "FreeSans"; font-size: 12pt; }a:link { }

** Indiscrétions ?? : Dernièrement, une nouvelle affaire de corruption éclatait dans les médias français, mettant cette fois-ci en lumière des transactions illicites pour l’obtention du permis de conduire impliquant un certain nombre de célébrités. Et ce n’est qu’un fait parmi tant d’autres, la gangrène de la corruption se propage dans la société française à tous les niveaux, depuis les plus modestes officiers de l’État jusqu’à ses plus prestigieux serviteurs, qu’ils soient élus ou nommés aux plus hautes fonctions. Une estimation basse arrive à 30 milliards d’euros, révélée par des journalistes spécialisés et chefs d’entreprise : elle ne tient pas compte pas compte des transactions les plus occultes impliquant de très hauts responsables industriels, syndicaux et politiques. Transparency International classe la France en 23ème position, position peu enviable, et, comme le dit Roger Lenglet, philosophe et journaliste d’investigation : “Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que l’argent des commissions illégales ne vient pas de la drogue, ce n’est pas non plus de l’argent virtuel ; ce sont des billets de banque récupérés sur les factures que les sociétés envoient aux administrés et aux collectivités. C’est de l’argent qui devrait pour partie rester dans notre porte-monnaie et pour une autre partie alimenter l’économie publique, sociale et solidaire. Prenons l’exemple d’une entreprise qui glisse une enveloppe à un élu pour qu’il l’aide à obtenir un marché public : la somme versée sera récupérée par l’entreprise sur la facturation aux usagers. C’est nous qui payons la note finale ! La corruption est, tout simplement, un moyen de blouser le citoyen. ”. Elle est où la République irréprochable ???….

-C’est l’OCDE qui le révèle dans son étude intitulée “Les impôts sur les salaires 2016”, publiée le 11 mai dernier : la France ferait peser une charge fiscale et sociale de 67,2% sur les salaires des travailleurs gagnant moins de 2000 euros bruts par mois. Une proportion qui irait en diminuant à mesure qu’augmente la rémunération de base, et qui concernerait également les familles de classe moyenne. Le rapport ( http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/taxation/les-impots-sur-les-salaires-2016/france_tax_wages-2016-18-fr#page3) a distingué 8 profils types de foyers fiscaux, selon qu’ils étaient constitués de célibataires ou de couples, avec ou sans enfants, et disposant de revenus appréciés en fonction du salaire brut moyen annuel. Et contrairement à ce qu’on pourrait s’attendre à trouver pour un pays dirigé depuis 4 ans par un gouvernement socialiste, ce ne sont pas les plus aisés qui subissent la plus lourde imposition globale. La cible n°2 est la classe moyenne avec deux enfants suivant le salaire : un couple élevant deux enfants avec l’équivalent de deux SMIC (un par parent) supporte une charge fiscale et sociale ne dépassant pas 35,5%, compte tenu du niveau de dépenses minimum qu’une telle famille doit déjà engager au quotidien pour simplement se loger et se nourrir, on a en revanche beaucoup de mal à comprendre pourquoi ce même couple, dès lors que chaque parent commence à gagner l’équivalent de 2000 € brut par mois (soit 1500 € net ou 67% seulement du salaire moyen en France), voit son niveau d’imposition global exploser brutalement pour atteindre 61,8% ! ..

-Nanotechnologies : en 2013, la France a été le seul pays en Europe à mettre en place une obligation de déclaration pour les entreprises qui produisent et/ou importent des "nanos" dans une base appelée R-Nano. Mais, pour qu'un produit soit soumis à la déclaration obligatoire, il doit contenir au moins 50% de nanoparticules (ce qui exclut donc de nombreux produits) et mesurer entre 1 et 100 nm, alors que les États-Unis ont fixé la limite à 1 000 nm.

Il n'en reste pas moins que leur utilisation est opaque. L'absence d'étiquetage pour le consommateur accentue la désinformation. La traçabilité des nanos est proche de zéro. Pour en savoir plus, je vous conseille de lire cet article de 60 Millions de consommateurs. Aucun investissement dans la recherche de toxicité de ces particules disséminées partout dans notre environnement. Et puis, les fabricants n'ont toujours pas l'obligation de mener des tests de toxicité… ???

-par le Saintongeais Contrarien , le 25 Mai 20146.


23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 09:18

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }

** Mais que vais-je devenir ?? : ‘’’ Lorsque je discute de ces immenses mutations, la question est presque toujours la même : « Mais que va-t-on devenir ?? » Je ne critique pas cette question et cette inquiétude bien légitime, mais se demander ce que l’on va devenir ne va pas vous aider beaucoup à devenir car en réalité, dans cette question, c’est le défaitisme qui transpire.

Pourtant, sachez-le, il n’y a aucune fatalité au chômage individuel. Oui il y a presque une fatalité au chômage de masse tant les décisions de nos dirigeants sont absurdes et nous mènent à l’abîme, mais il existe des solutions individuelles. Savoir qu’il y a 7 millions de chômeurs ne doit pas vous empêcher de croire en vous et d’adopter des stratégies qui vous permettront de ne pas être dans les 7 millions de chômeurs. ‘’’ Charles Sannat .

Sommes-nous à un point tel que les États-Unis taxe à 522 % l’acier Chinois, que les dettes colossales des États mais aussi des entreprises qui s’endettent pour racheter leurs concurrents(!), que le chômage s’amplifie en France, aux États-Unis, …. qu’en ces périodes électorales, on achète les votes des citoyens avec des promesses coûteuses qui agrandissent encore les déficits étatiques déjà énormes, que nos politiciens corrompus et enfermés dans leur bulle ignorent tout des souffrances du peuple, nient la réalité pour eux mais également aux croyants d’un État devenu impuissant par son incompétence !!...

Il n'y a déjà plus de gouvernement économique car tous les ministres et le président ne pensent qu'à 2017, y compris notre brillant ministre de l'Économie. Mais il n'y a plus d'autorité non plus. Des raffineries fermées par quelques syndicalistes marxistes poussiéreux, des policiers bastonnés et échappant de peu à l’incendie de leur véhicule, des médailles en récompenses mais de qui se moque-t-on ?, un pays en débâcle, des citoyens veules, abêtis, oui, je sais, nous sommes habitués, aux blocages par des corporatistes choyés, aux incendies de voiture comme avant-hier à Angoulême et Cie, aux mensonges éhontés de nos dirigeants prêts à tout pour garder leurs postes et émoluments, ...la liste est longue.

Nous voyons avec effroi l’effondrement d’un État obèse à force de Keynésianisme imbécile car mal compris et poussé à l’extrême par des apprentis à quat’sous ignares, formés à l’obscurantisme marxisant du tout État, mais entêtés dans leur crasse médiocrité comme les journaux dévoilent chaque jour leur inepties.

Et nous Français, allaités dès la naissance à la croyance de l’État bienfaiteur, refusant tout effort d’adaptation, niant toute remise en cause, vivant largement sur les dettes à venir pour notre descendance (je l’ai gagné quitte à faire la terre brûlée) et quémandant toujours plus d’aides et de subsides à cet infortuné État, supposé être une corne d’abondance, les lendemains ne chanterons pas et les lamentations seront nombreuses. Ah si j’avais su, mais ils n’ont pas voulu savoir justement !!.

Haussez les épaules et ignorez ces propos, mais ne venez pas pleurer ensuite. Chacun fait son lit à sa façon et bonne chance. Car il faudra vous prendre en charge et l’espoir est dans l’entraide. Toutes les vérités ne sont pas agréables à entendre. *******

par le Saintongeais Contrarien, le 23 Mai 2016.

22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 18:51

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }a:link { }

*** Gourmands de pilules ??: http://reporterre.net/Les-cinq-methodes-de-l-industrie-pharmaceutique-pour-nous-bourrer-de - L’industrie pharmaceutique va bien, très bien même. Grâce aux Français, leurs plus fidèles clients au monde, mais d’abord grâce à un intense et efficace travail de l’ombre auprès des autorités politiques et sanitaires et des médecins. Si la santé des laboratoires est renforcée par ces pratiques, ce n’est pas le cas de celle des patients.

Au concours des consommateurs du comprimé, les Français figurent toujours sur la première marche du podium. En moyenne : quatre comprimés avalés par jour pour l’ensemble de la population et une facture de 34 milliards d’euros en 2014. Soit 2,7 % de plus que l’année précédente, dont 20 milliards pris en charge par la Caisse nationale d’assurance maladie. Parallèlement, l’industrie pharmaceutique s’affirme comme la plus rentable au monde et elle ne cesse de progresser : 639 milliards d’euros de chiffres d’affaires global pour le secteur en 2013, en croissance de 4,5 % par rapport à 2012. Il y a 10 ans, un rapport de la Chambre des Communes anglaises sur l’industrie pharmaceutique concluait : « Elle est maintenant hors de tout contrôle. Ses tentacules s’infiltrent à tous les niveaux » (texte en bas de cet article). Le constat est-il toujours d’actualité ? Comment s’y prend-elle, dans quelles strates se fond-elle pour maintenir notre dépendance et commercialiser toujours plus de nouvelles molécules ? …….

-Cette surconsommation de médicaments est encouragée par les labos. Première technique : modifier le seuil à partir duquel le médecin doit prescrire. ….

-Autre tendance, la transformation de facteurs de risque en maladies. Exemple phare : le cholestérol, « notre ennemi à tous ». Parmi les traitements « blockbusters », la troisième référence pharmaceutique la plus commercialisée au monde….

-Une vigilance qui doit s’opposer à l’omniprésence du marketing. Les médecins sont quotidiennement sollicités par les visiteurs médicaux qui assurent la promotion des nouvelles molécules. « Les lobbies sont omniprésents dans les couloirs des hôpitaux, affirme Jean-Sébastien Borde, du Formindep. Or, le médicament prescrit par le spécialiste aura tendance ensuite à être prescrit par le généraliste à la sortie de l’hôpital. »…………..

-Les Key Opinion Leaders, alias KOL, ou leaders d’opinion, clés de voûte de la promotion des médicaments, interviennent en première ligne, avant et après l’autorisation de mise sur le marché (AMM) des médicaments. Ils sont rémunérés pour réaliser les essais cliniques, les valider puis prêcher la bonne parole durant les congrès de spécialistes, dont les déplacements, frais de bouche et hôtels sont pris en charge par les labos, pour eux comme pour leurs confrères présents sur place………

-Une fois l’AMM obtenue, une grosse machine en trois étapes se met en branle. La première est celle de la diffusion orale : « Il faut que des universitaires aillent de congrès en séminaires répandre la vérité sur la dernière merveille du monde qui vient d’arriver », raconte Philippe Even. Aux États-Unis, des médecins que l’on appelle les « Tour Doctors » passent des contrats d’orateurs avec les firmes……….. ‘’’’’’’’’

Et voici comment avec un juteux profit pour les professions médicales par retombées générales, non seulement on paie pour des soins et médicaments inutiles, en creuse le déficit de la SECU, mais en plus on s’empoisonne car l’usage prolongé de certains médicaments est nocive pour la Santé – si vous voulez plus d’informations, rendez-vous sur le site cité en tête de l ‘article…. Notons que la désinformation médicale , la désinformation ne peut se faire qu’avec le consentement de l’opinion, qui n’a ni le temps ni l’envie de remettre en cause ses préjugés sur telle ou telle question……..

22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 13:24

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 10); line-height: 120%; text-align: left; }p.western { font-family: "Liberation Serif",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Noto Sans CJK SC Regular"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "FreeSans"; font-size: 12pt; }a:link { }

** Indiscrétions ?? : Dernièrement, une nouvelle affaire de corruption éclatait dans les médias français, mettant cette fois-ci en lumière des transactions illicites pour l’obtention du permis de conduire impliquant un certain nombre de célébrités. Et ce n’est qu’un fait parmi tant d’autres, la gangrène de la corruption se propage dans la société française à tous les niveaux, depuis les plus modestes officiers de l’État jusqu’à ses plus prestigieux serviteurs, qu’ils soient élus ou nommés aux plus hautes fonctions. Une estimation basse arrive à 30 milliards d’euros, révélée par des journalistes spécialisés et chefs d’entreprise : elle ne tient pas compte pas compte des transactions les plus occultes impliquant de très hauts responsables industriels, syndicaux et politiques. Transparency International classe la France en 23ème position, position peu enviable, et, comme le dit Roger Lenglet, philosophe et journaliste d’investigation : “Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que l’argent des commissions illégales ne vient pas de la drogue, ce n’est pas non plus de l’argent virtuel ; ce sont des billets de banque récupérés sur les factures que les sociétés envoient aux administrés et aux collectivités. C’est de l’argent qui devrait pour partie rester dans notre porte-monnaie et pour une autre partie alimenter l’économie publique, sociale et solidaire. Prenons l’exemple d’une entreprise qui glisse une enveloppe à un élu pour qu’il l’aide à obtenir un marché public : la somme versée sera récupérée par l’entreprise sur la facturation aux usagers. C’est nous qui payons la note finale ! La corruption est, tout simplement, un moyen de blouser le citoyen. ”. Elle est où la République irréprochable ???….

-C’est l’OCDE qui le révèle dans son étude intitulée “Les impôts sur les salaires 2016”, publiée le 11 mai dernier : la France ferait peser une charge fiscale et sociale de 67,2% sur les salaires des travailleurs gagnant moins de 2000 euros bruts par mois. Une proportion qui irait en diminuant à mesure qu’augmente la rémunération de base, et qui concernerait également les familles de classe moyenne. Le rapport ( http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/taxation/les-impots-sur-les-salaires-2016/france_tax_wages-2016-18-fr#page3) a distingué 8 profils types de foyers fiscaux, selon qu’ils étaient constitués de célibataires ou de couples, avec ou sans enfants, et disposant de revenus appréciés en fonction du salaire brut moyen annuel. Et contrairement à ce qu’on pourrait s’attendre à trouver pour un pays dirigé depuis 4 ans par un gouvernement socialiste, ce ne sont pas les plus aisés qui subissent la plus lourde imposition globale. La cible n°2 est la classe moyenne avec deux enfants suivant le salaire : un couple élevant deux enfants avec l’équivalent de deux SMIC (un par parent) supporte une charge fiscale et sociale ne dépassant pas 35,5%, compte tenu du niveau de dépenses minimum qu’une telle famille doit déjà engager au quotidien pour simplement se loger et se nourrir, on a en revanche beaucoup de mal à comprendre pourquoi ce même couple, dès lors que chaque parent commence à gagner l’équivalent de 2000 € brut par mois (soit 1500 € net ou 67% seulement du salaire moyen en France), voit son niveau d’imposition global exploser brutalement pour atteindre 61,8% ! ..

-Nanotechnologies : en 2013, la France a été le seul pays en Europe à mettre en place une obligation de déclaration pour les entreprises qui produisent et/ou importent des "nanos" dans une base appelée R-Nano. Mais, pour qu'un produit soit soumis à la déclaration obligatoire, il doit contenir au moins 50% de nanoparticules (ce qui exclut donc de nombreux produits) et mesurer entre 1 et 100 nm, alors que les États-Unis ont fixé la limite à 1 000 nm.

Il n'en reste pas moins que leur utilisation est opaque. L'absence d'étiquetage pour le consommateur accentue la désinformation. La traçabilité des nanos est proche de zéro. Pour en savoir plus, je vous conseille de lire cet article de 60 Millions de consommateurs. Aucun investissement dans la recherche de toxicité de ces particules disséminées partout dans notre environnement. Et puis, les fabricants n'ont toujours pas l'obligation de mener des tests de toxicité… ???

-par le Saintongeais Contrarien , le 25 Mai 20146.


22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 13:23

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Noto Sans CJK SC Regular"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "FreeSans"; font-size: 12pt; }

*** ÉRUPTION ou Agitation stérile : Comme vous le savez, notre pays est traversé par des soubresauts politico-syndicalistes.

La très fameuse loi El Komry , amorce un peu libérale d’un Code du Travail archaïque et si complexe est l’objet d’une guerre ouverte entre la Gauche de la Gauche alliée aux syndicalistes arc-boutés sur les avantages acquis.

Est-ce une question de temps pour que nos digues protectrices d’un système social généreux et protecteur ne sautent, dans le monde globalisé qui nous entoure et nous gouverne sous le couvert des trusts ou multinationales sourdes et aveugles au sort des ouvriers, ce capitalisme outrancier, qui ne voit que la courbe des profits, et active les feux pour la numérisation, la robotique, … tout ce qui est contraire à l’humain. De plus en plus, nous ne pouvons financer les retraites, les prestations sociales, … ce qui va à court terme poser de graves problèmes, d’autant plus que les industries ont de moins en moins besoin de bras… Alors surcapacité d’ouvriers, d’employés, trop d’humains sur la Terre !, comme il est évident que dans cette compétition planétaire entre les multinationales qui se mangent entre elles pour supprimer la concurrence, l’avenir s’assombrit pour nous humains.

Soyons clairs, sans faut-semblants, nos systèmes sociaux sont condamnés à court terme par la destruction progressive de nos remparts, la pression en provenance de l’extérieure est trop forte.

La paupérisation est en route et je dirais que c’est la faute de tout le monde : gestion calamiteuse de nos instances étatiques, goinfrerie des nos élus et protégés, refus de voir l’érosion de notre pays, de nos industries, de nos revenus.. la découverte que personne ne travaille dans presque 20 % des familles américaines est effarant, mais si nous comparons aux millions de chômeurs (environ 20 % de la population française), des assistés sociaux, des inactifs en tous genres, nous sommes proches ..

Sur le plan de la Morale et de la Défense de nos acquis sociaux, les résistants aux changements ont certainement raison, mais cela n’empêchera rien, car il s’agit en réalité de refonder une nouvelle société sur d’autres perspectives qui n’apparaissent que progressivement. Éruption ou agitation, c’est encore faux, il s’agit de concevoir d’autres aspects de notre Société, mais aussi cela concerne toutes les autres Sociétés, car nous ne pouvons plus vivre comme sur une île déserte…

Et que nous propose nos dirigeants politiques, toutes tendances confondues, des ravalements de façade, des fards inutiles, face aux enjeux. C’est là notre tare pour des fins électoralistes, pour le maintien de leurs avantages acquis…

Serais-je taxé d’utopiste ?, sans doute, mais les faits sont inéluctables et rien ne sert de les occulter.La vérité est multiple selon que chacun campe sur sa vision étriquée.

Ces affrontements en cours, font suite aux pressions de l’Europe sur la ‘’Modernisation’’ ou Réformes en France, sur l’affrontement des blocs, sur la soumission de l’Europe à notre cousin Américain, y compris son traité TAFTA, mais aussi sur notre inconscience des périls. En France, nous avons les mots de Fraternité, Solidarité à la bouche, mais en réalité, ce sont les corporatismes qui obtiennent gain de cause et ils se fichent des autres.

Une révolte des Canuts Lyonnais ?, beaucoup plus que cela et à l’échelon planétaire et nous sommes désarmés, aveugles aux changements…..

****par le Saintongeais Contrarien, le 20 Mai 2016.

(est-ce cela qui nous attend ? : Le président du Venezuela a décrété l’état d’urgence pendant 60 jours dans une tentative désespérée afin de rétablir l’ordre, mais la plupart des gens ne croient pas que les choses vont s’améliorer. L’ordre social continue de se détériorer au fur et à mesure que l’économie implose. L’économie vénézuélienne a baissé de 5,7 % l’an dernier, et il est prévu qu’elle se contracte à nouveau de 8 % en 2016. Pendant ce temps là, l’inflation fait rage et est devenue hors de contrôle. Selon le FMI, le taux d’inflation officiel au Venezuela avoisinerait les 720% cette année et atteindrait les 2200 % l’année prochaine. quand un gouvernement tout-puissant est élevé au-dessus de toutes les autres institutions de la société et qu’on remet les clés du pays à des gauchistes radicaux, le résultat ne peut-être que désastreux. Aujourd’hui, les pénuries alimentaires, les pillages et l’abondance de crimes violents font tous partie de la vie quotidienne des vénézuélien)

22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 13:23

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Noto Sans CJK SC Regular"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "FreeSans"; font-size: 12pt; }

*** Petits arrangements entre amis : Je vous entretenais hier du rejet du politiquement correct, mais, un fait aussi a retenu mon attention : tous ces petits arrangements entre amis.

Lesquels :

-Jean-Paul Huchon, qui vient de perdre la région Ile de France – (bilan honteux :explosion des dépenses de fonctionnement (+ 223 millions d’euros), augmentation de la masse salariale dans des proportions pas toujours très claires (+ 57 millions d’euros en 5 ans), dysfonctionnements dans l’attribution des subventions avec versements d’avances généralement importantes et pas forcément justifiées, irrégularités dans l’attribution des marché publics entachée le plus souvent de favoritisme (dans 54% des cas), etc.) - a bientôt 70 ans, il devrait prendre la tête de la très inutile Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) pour un salaire de 148 000 euros par an. Une petite sinécure de fin de carrière bien sympathique dont rêveraient tous les retraités de 70 ans. ( Mais patatras il semblerait qu’une plus importante sinécure lui soit offerte au vu du tollé général et des modifications selon ses désirs) . Attendons la suite...

-Thierry LEPAON, notre si fameux patron Cégétiste avec son salaire faramineux et frais de restauration de son appartement de fonction, qui, le pauvre, a perdu son job par pression populaire- (il perçoit toujours un salaire de 4 200 euros nets par mois… payé par la CGT. Et puis, il occupe toujours l’appartement de fonction auquel son ancien titre lui donnait droit, un très joli trois-pièces à Vincennes, avec vue sur le bois, loué 2000 euros par mois… là encore financé par la CGT., qu’il conserve en attendant de retrouver une autre activité. Mais le Père Noêl Socialiste, en l’occurrence Manuel Valls et Tonton Hollande vont le recaser à l’Agence contre la lutte pour illettrisme, reformulée en Agence pour la Langue Français et simultanément doté d’appointements généreux pour une fonction anciennement bénévole…)- Merci aux généreux donateurs, c’est l’État qui paiera selon Flamby…

Nous sommes très loin des soucis existentiels comme les effets de la finance "déstructurée" dans son porte-monnaie (mouvement « Occupy Wall Street », New York , « Nuit debout » Paris, « Mouvement des indignés », Espagne), il serait intéressant de faire un point sur le problème du Shadow Banking ou de la finance dite « de l’ombre » qui menace la viabilité du système financier actuel, mais ceci n’a pas d’importance, il faut recaser ses bons et loyaux serviteurs, comme Jack Lang, Président du juteux Monde Arabe et de combien d’autres, nous sommes loin, très loin, d’une France méritante et non corrompue.

Ainsi va le monde, mais ne me dites pas que tout va mieux comme le précieux et ridicule Flamby à son dernier show télévisuel, ce Socialisme avec tous les amis de connivence, ne vaut pas mieux que les autres et ne mérite pas plus la corde pour les pendre… ***

Par le Saintongeais Contrarien, le 18 Mai 2016.

22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 13:22

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Noto Sans CJK SC Regular"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "FreeSans"; font-size: 12pt; }

*** Le rejet du Politiquement Correct : Ce qui semblait impensable, voici quelques mois, devient possible. Qui aurait cru en Donald TRUMP et Bernie Sanders face à l’Establishement et médias à leurs pieds : ces deux candidats ont mobilisé des électeurs au-delà du pensable.. alors les dirigeants et aboyeurs de service ont crié au populisme. Si Bernie Sanders pliera devant Hilary Goldman Sachs, Donald Trump a maté tous les ténors du Parti Républicain. Il fera des concessions à son Parti, mais l’élan est donné.

Leurs électeurs ont point commun : un rejet du « politiquement correct », une volonté de déblocage des institutions paralysées depuis près de huit années, un constat d’échec de la politique extérieure menée par Barack Obama, une méfiance profonde à l’encontre d’Hillary Clinton, et de manière plus générale, une exaspération face aux annonces apocalyptiques torrentielles engendrées par une intense campagne médiatique.

Regardez en Angleterre, le Brexit est à égalité avec le maintien dans l’Europe sénile, en Allemagne, Angela Merkel doit faire face à une fronde au sein de son parti, semble en perte de vitesse et doit se rapprocher de la Russie dans une exercice d’équilibriste face à l’ogre Yankee, en France, le pauvre Flamby parle au désert faute d’oreilles complaisantes et sa gauche de gauche s’enferme dans son bunker habituel, mais à droite, si des espoirs de renouvellement étaient envisageables, nos énarques crasseux et corrompus (Juppé- Le Maire…) avec des programmes électoraux datant de 1980, font craindre le pire. Vite, passez le témoin à la nouvelle génération de trentenaires, non énarques, pas encore aussi menteurs et corrompus.

Tous ces politiciens archaïques, des temps moyenâgeux, qui ne veulent pas faire d’examen de conscience, reconnaître leur médiocrité et incompétence, qu’offrent-ils face à une jeunesse désemparée, contestataire et sans avenir, sinon offrir des avantages indus à leur caste de fonctionnaires et montrer leur faillite dans la gestion du pays comme des grandes entreprises françaises, fleurons fanés des temps passés.

A ces gens dont leur horizon se limite au périphérique parisien et fréquentant assidûment les soirées mondaines au frais des citoyens, ces électeurs pour l’instant pacifiques mais risquent de devenir aveugles, méchants, en colère, lorsque la réalité se fera jour : un État à l’agonie,des castes prétentieuses et accapareuses, des dettes à foison, les menaces pressantes de réformes douloureuses …. oui, que feront ces aristos républicains ?, leur mea-culpa et pleurs de crocodiles ne suffiront pas !.

Nous imposer de revenir au Franc comme cela se susurre avec une dévaluation écrasante !, l’amputation des retraites, des salaires…. Par ces mêmes personnes qui nous conduisent à l’abîme !!…

Oh mais, les chaînes sont en place : médias à leur dévotion, contrôle des élections et des candidats, cerveaux ramollis, vision déformée, ….. est-ce que cela suffira face à la colère du Peuple ????..

Observons l’ Histoire, celle qu’ils tentent d’occulter, voyons notre évolution souvent chaotique au fil des siècles, les castes dirigeantes qui se sont effondrées, les sujets qui se rebellent sous le joug des puissants du moment, alors, est-ce le début du rejet du politiquement correct avec ses prismes trompeurs et la prise de conscience de nos vrais valeurs ???… Les temps approchent. ***

-par le Saintongeais Contrarien , le 17 Mai 23016.

Présentation

  • : AvenueCagouille
  • AvenueCagouille
  • : Porter un regard sans complaisance sur l'actualité,le plus objectivement sous l'angle démocrate-Environnemental-
  • Contact

Recherche