29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 11:50
p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "WenQuanYi Zen Hei Sharp"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "Lohit Devanagari"; font-size: 12pt; }a:link { }
*** La Liberté n'a pas de prix !!... :
* «Si vous devez aller aux États-Unis, surtout, ne prenez pas d’espèces sur vous ». Ce conseil, c’est le gouvernement canadien qui l’a donné à ses citoyens, pour leur éviter une mauvaise surprise. Les policiers américains disposent en effet d’un arsenal juridique qui leur permet de s’emparer des espèces des automobilistes qu’ils sont amenés à contrôler dans le cadre de leur travail sur la simple suspicion que cet argent peut provenir d’un trafic de drogues, et cela sans aucune autre forme de procès. Le propriétaire n’a la possibilité de récupérer son argent qu’au terme d’une procédure dont le coût dépasse souvent les sommes en cause, ce qui explique pourquoi seulement une victime sur 6 décide de contester cette saisie au tribunal. (saisie de 2.5 milliards quand même). La Liberté. ???..
* « Le défunt Steve Jobs a admis à l'époque que ses enfants n'avaient jamais utilisé un iPad, un des grands succès d’Apple », explique Nick Bilton. Jobs faisait également remarquer aussi que l'utilisation de la technologie était très limitée. Les restrictions par rapport à la technologie se répercutent sur les école choisies que les entrepreneurs de Silicon Valley réservent à leurs enfants.
Beaucoup de cadres d'entreprises de Google, Yahoo, Apple et eBay semblent en effet avoir inscrit leurs enfants à la Waldorf School dont la philosophie ne laisse aucune place à la technologie qui selon la direction, représente une menace pour la créativité, le comportement social et la concentration des élèves. La Liberté s'apprend....
*Nicolas Baygert : Oui. Nous sommes passés d'un marketing de l'offre - ça fait des décennies que les partis se vendent - à un marketing de la demande. Les partis doivent s'adapter à une demande ponctuelle, conjoncturelle, qui émane d'un électorat composé davantage de consommateurs de la politique que de citoyens. La pilarisation de la société est morte, nous sommes dans un shopping électoral permanent : chacun passe d'une offre politique à une autre parce qu'elle correspond à une attente, une peur, un air du temps ou un côté hype. Il y a un essoufflement de plus en plus rapide de l'offre politique, les partis doivent rester continuellement adaptés à la demande des citoyens. Il y a du "rebranding", un besoin constant de transformer le produit. Et comme dans le monde commercial, on parle de "benchmarking" : on est à la recherche de ce qui fonctionne sur le marché, on ne va plus rester fidèle à 100 % à une idéologie séculaire, on va plutôt butiner, prendre ce qui marche à gauche ou à droite. Dès lors, ce que l'on met dans le projet de marque dépend des enquêtes d'opinion, des thématiques prisées par les électeurs... Le coût de la Liberté !!.. ;
*A l’issue d’une plongée de plusieurs années dans le petit monde obscur de la tutelle judiciaire, Valérie Labrousse vient d’écrire un livre d’enquête stupéfiant. Tout un petit monde susceptible de prendre sa part de marché tutélaire, cet «or gris» si facile à ramasser, et encore plus si un médecin vient poser un diagnostic de paranoïa, coupant court à toute protestation. Siphonage d’une assurance-vie, maison de famille revendue à des prix sans rapport avec ceux du marché, vol de meubles : aucune statistique à ce jour sur cette pagaille lucrative. -Liberté de détrousser...
Mais il y a plein de choses à relever dans ce monde déshumanisé, spoliateur par une bureaucratie indifférente et amorale..... Bienvenue .... Par Cagouille....

Partager cet article

26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 08:35

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }

*** REFORMES ???.... : lettre à Naïf,
A mon ami Naïf,
Ca y est, les grandes réformes sont lancées, Angela Merkel avait dit à Manuel '' Bonne chance'' après avoir écouté bien sagement toutes les mesurées envisagées mais en attente perpétuelle, donc notre Gouvernement se jette à l'eau avec courage et impétuosité.
Voyez donc : il frappe fort: on va avoir des paquets neutres de cigarettes mais, et là on touche vraiment à une décision essentielle, on n'aura plus le droit de fumer dans SA propre voiture avec SON propre enfant s'il a moins de 12 ans. Formidable, suppression de la liberté dans sa propre famille et pour la pédagogie, c'est pour les attardés mentaux...
Décapitation d'un Français en Algérie, par des barbares, on met les drapeaux en berne car nous n'avons même plus la peine de mort dans notre arsenal, alors les crapules, bandits en profitent et nous nous sommes les moutons à égorger.
L'actu du jour chasse une autre, où sont passés les 200 jeunes filles enlevés par le fou sanguinaire africain djihadiste, silence et oubli, les assassinats des chrétiens en Irak, Syrie et Pakistan, oubliés, le pôvre Sarko vitupère comme en 2007, rien n'a changé, le disque est rayé,
notre brave gouvernement incompétent va alourdir le prix du gazole mais je croyais que notre Président avait dit arrêt aux hausses d'impôts directs et indirects, avec ceci Angela doit avoir des crises de fou rire, avec l'abandon de la filiale low-cost mais vous croyiez que nos parlementaires, chargés d'affaire allaient voyager dans des places à rabais !, vous plaisantez, le pouvoir d'achat des français qui baisse pour la seconde année consécutive mais c'est une blague vue de l’Élisée, lui, il n'a rien vu, les sans dents peuvent aller se faire voir chez plumeau, et en guise de débat constructif, nous avons une fausse guéguerre des chefs, mais de grâce, ne soulevez pas le couvercle de l’Éducation Nationale en déroute, un taux de chômage en hausse perpétuelle même en Août avec des radiations records, mais revenons à une vraie question bon sang, la guerre au PS comme à l'UMP, c'est de cela dont dépend le sort de la France...
..
Quand je vois l'état de santé de mon pays, éclatant, plein d'énergie, croyant en son avenir, dirigé par des gens valeureux, courageux, altruistes et visionnaires, mon cher ami Naïf, je m'endors pleinement rassuré.
Avec toutes mes amitiés, ton ami Crédule. Le 26.9.2014.

Partager cet article

25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 20:05
p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "WenQuanYi Zen Hei Sharp"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "Lohit Devanagari"; font-size: 12pt; }
*** Politiques zéro : un français atterré :
Autant citer un bon mot d'entrée : '' « La politique ne consiste pas à faire taire les problèmes, mais à faire taire ceux qui les posent. » (Henri Queuille), pour décerner la note zéro à nos politiciens. En cela depuis 1980, nous avons récolté les meilleurs cancres de la classe, auto satisfaits, s’autoproclamant les meilleurs, ironisant sur les autres, en bons fonctionnaires zélés et incompétents, nous sommes revenus à la bonne médiocrité de la IV ème République, avec quelques éléments de valeurs mais englués par leur propre parti (citons Pierre Mendès-France et Manuel Valls), qui ne pourront se sortir de ce guêpier.
Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne.
Vous ne pouvez pas donner la force au faible en affaiblissant le fort.
Vous ne pouvez pas aider le salarié en anéantissant l’employeur.
Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes
— Abraham Li
ncoln---
Sous les avalanches de slogans populistes et sans valeur de Gauche comme de Droite qui ne cherchent que le pouvoir pour imposer une dictature, nous écoutons à satiété des discours creux par des gens n'ayant aucune formation professionnelle, aucun métier, aucune preuve d'une responsabilité dans une entreprise, non que des pros du cirque élitiste politicien ( sortis tout droit de Sciences Po et de l'ENA), suffisants et méprisants pour tous ceux n'ayant pas réussi leur entrée dans le temple de l'élite parisienne.
Par exemple, Bernard KRON, chirurgien et membre de l'Académie Nationale de Chirurgie, écrit sur son blog : ''' Depuis les ordonnances de 1996 (Juppé), l’étatisation de la médecine est en marche. La Loi HSPT de 2011 et les ARS n’ont fait que préparer l’alternance socialiste. L’hospitalo-centrisme et les mises aux normes ont détruit les cliniques « familiales » au profit des chaînes. Elles font l’objet d’OPA et risquent de passer sous le contrôle des mutuelles et des fonds de pension. La mise en place d’une « médecine publique intégrale » en France devrait passer par la nationalisation des biens médicaux du secteur privé. Qui en a les moyens aujourd’hui ?
Les députés sont majoritairement pour l’encadrement drastique des honoraires des médecins, mais ils ne veulent pas que l’on touche à leurs avantages. Cela explique peut-être pourquoi les nombreux médecins parlementaires oublient leur sacerdoce lorsqu’ils sont élus. 1200 organismes d’État dont la Haute École de Santé Publique, les Hauts conseils, la Haute Autorité contrôlent le pays et dépensent plus de 50 milliards chaque années en pure perte.''''.
Que ce soit dans ce domaine ou dans d'autres comme les légumiers en Bretagne qui ont perçus 523 euros soit 23 centimes par producteur, ayant été floués par Bruxelles et les bureaucrates français suite à l'embargo Russe et vous vous étonnez de leur colère, mais que fera-t-on : rien, quelques mots de soutien qui ne coûtent rien... comme le courage politique dans l'affaire des pilotes d'Air France, nul, archi-nul pour ces planqués et trouillards de parlementaires...et tant pis si la Compagnie coule, encore des trémolos de compassion des les discours mortuaires.
Sincèrement, avez-vous un zeste de reconnaissance pour ces gens qui s'empiffrent comme les banquiers sur votre dos, vivent comme des nababs, fréquentent les plus luxueux restaurants, s'enrichissent sans fin.... piétine l'honneur et les valeurs morales. Quel brouet dégoûtant : bon appétit.....
************ par Cagouille atterré.....

Partager cet article

25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 20:04

L'amateurisme de la Préfète de Charente-Maritime

est une chance pour ceux qui s'opposent

à ses projets néfastes pour le Pays Rochefortais

La Préfecture de La Rochelle a envoyé hier un communiqué ainsi qu'une plaquette d'informations à la presse locale annonçant qu'à partir du 1er octobre, « la Sous-préfecture de Rochefort devient une Sous-préfecture de missions » et précisant que l'accueil sera dorénavant fermé au public.

Nous avons immédiatement réagi à cette provocation, dénonçant une décision prise de façon unilatérale, sans concertation avec les élus locaux, et incité le Maire à réunir d'urgence le Conseil municipal.

Contactée par Demoiselle FM, la Préfète n'a pas voulu s'exprimer publiquement (en prétextant une soi-disant réserve liée aux élections sénatoriales alors que ces sujets n'ont rien à voir entre eux), mais a démenti la prise d'une telle décision, évoquant un problème interne à ses services.

Il est impossible que les services de la Préfecture de La Rochelle aient pu rédiger une plaquette d'informations et un communiqué de presse dans le dos de la Préfète, mais il est en revanche probable que la date du 1er octobre n'avait pas encore été définitivement validée.

A trois jours des élections sénatoriales, la pression des grands élus sur la Préfète a dû être forte et immédiate pour qu'elle invoque une « erreur interne » et renvoie son néfaste projet à plus tard.

Face à ce mélange d'intransigeance aveugle et d'amateurisme que l'on retrouve autant au niveau de l'Etat central que de son représentant dans le département, deux leçons doivent être tirées :

1) Le Maire de Rochefort ne doit pas seulement déplorer le désengagement de l'Etat et craindre la fermeture annoncée de la Sous-préfecture, mais refuser fermement dès maintenant tout projet de cette nature. Il aura l'ensemble de son Conseil municipal derrière lui pour s'opposer avec force à un nouveau démantèlement des services publics dans notre ville

2) Les opposants à l'hyper incinérateur d'Echillais ne doivent pas perdre espoir et se souvenir que fin juin, la Préfète avait bloqué l'avis qui devait permettre le démarrage des travaux. Même si elle a depuis changé de posture, ils peuvent compter sur la légèreté de son fonctionnement pour qu'une telle usine polluante de 50 mètres de haut ne voie jamais le jour en Pays Rochefortais.

Cordialement

Alexis Blanc

Président de l'association Rochefort pour tous

Conseiller municipal et d'agglomération d'opposition

www.rochefortpourtous.fr

Partager cet article

23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 08:36
p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "WenQuanYi Zen Hei Sharp"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "Lohit Devanagari"; font-size: 12pt; }a:link { }
*** Mauvais élève : la France.. :
En 2015, une nouvelle directive sur l'état écologique des eaux sera applicable et pourtant la France persiste dans son déni de traitement des nitrates.
Rappelons que l'excès des nitrates que l'on retrouve dans les rivières, et rivages côtiers, et provient des engrais de synthèse, les déjections animales (volailles- vaches laitières- élevage porcin -) . Les producteurs sont de mauvaise foi à cause du non traitements des déjections animales : fuite des fosses à lisiers – épandages excessifs .. . (la majeure parties des poissons pêchés dans les rivières sont impropres à la consommation.....).Les stations d'épurations sont incapables de traiter les molécules chimiques des traitements médicaux, pilules féminines ect...
L'influence du lobby industriel qui gouverne au Ministère de l'Agriculture puisqu'il impose ses volontés : témoin le relèvement du taux d'épandage des nitrates (décret de 2011) malgré tous les rapports d'expertise de l'INRA !!. est évident. Même le Conseil d’État en 2010 s'est félicité de la sévérité croissante des sanctions européennes face à l'inertie des collectivités locales et du Ministère de l'Agriculture français, un comble....
De nombreux tribunaux français ont condamné l’État Français sur inefficacité de sa politique sur les nitrates.
Mais qu'à cela ne tienne, le lobby agricole se fiche des amendes que l’État doit payer, c'est le contribuable qui met la main à la poche.....
Dans le seul bassin Loire-Bretagne, un millier de points de captage d’eau potable ont ainsi été fermés depuis 20 ans à cause de taux de nitrates trop élevés., comme le souligne les associations Eaux et Rivières Bretonnes, Novéthic...
Condamné en mars 2001, puis en juin 2013, et encore 04 septembre 20014, combien de temps et combien d'amendes, la France devra payer pour qu'enfin elle se décide a appliquer les directives qui ont pour but non seulement un but écologique de sauvegarde de notre patrimoine naturel, rivières, fleuves et côtes, mais aussi de Santé car l'abus de nitrates est dangereux.
Si les prélèvements sociaux sont trop importants pour cette catégorie socio-professionnelle comme l'atteste la révolte récurrente des agriculteurs comme à Morlaix, sans les excuser, la Mutualité Sociale Agricole (MSA) se comporte comporte comme l'URSSAF : dictatoriale, mais on ne peut les laisser agir sur le non contrôle des nitrates et de leur utilisation excessive.
***par Cagouile écolo Saintongeaise. Le 23.9.2014.
-Vous aimez la NATURE, alors voici un lien pour visionner la vraie vie : '' Cliquez sur le lien suivant :
https://www.youtube.com/embed/Hodomt6bBOw
-

Partager cet article

22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 07:17
p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "WenQuanYi Zen Hei Sharp"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "Lohit Devanagari"; font-size: 12pt; }
**** Un Match, quel match ??.../ lettre à Naïf-
A mon bon ami Naïf,
je n'avais pas l'intention d'épiloguer sur les deux citrouilles de 2012, mais voici que le Bonapartiste patenté s'est décidé à se porter candidat à la Présidence de l'UMP, comme à l'habitude fougueux et irréfléchi. Son attaque sur son petit camarade Alain Juppé est médisante tant sur son âge que sur son passé judiciaire ( démêlée à cause de la trésorerie du RPR/UMP). Vois-tu, je pense que son envie de reprendre le pouvoir est si forte qu'il veut pulvériser tout ceux qui lui font de l'ombre même à l'intérieur de son parti, au lieu d'être plus calme, plus rassembleur, voici qu'il utilise les fourberies de Scapin !!.. De fait, il démontre qu'il n'a pas changé et s'il devient Président de l'UMP, ce sera un parti en miettes car ses adversaires n'auront que la porte de sortie à prendre ou la route de Canossa.
L'autre Citrouille n'en demande pas tant et peut-être que cela va l'aider à se remettre en selle s'il peut mettre la main sur son cheval très malade. Pendant ce temps, les tracas de la France (dette-affaires-déficits-gouvernance erratique) sont laissés dans l'ombre.
Non, comme l'a chanté un espagnol célèbre, non, il n'a pas changé.. Et, en dehors de son noyau dur , il aura du mal à réaliser une union plus large. Alors, tu vois, ce n'est qu'un épiphénomène, une pâle copie du vengeur masque, tapageur, ferrailleur, l'opposé en tous points de notre captain de pédalo.
Remarque, c'est du pain béni pour les journaux qui vont nous relater par le menu jusqu'à satiété toutes les pitreries offertes en pâture.
Et nous avec notre pauvre pays nous sommes traversés par vents contraires et repartis pour une énième croisade de guerres intestines jusqu'à 2017... Qu'on en finisse, qu'ils aillent sur le pré avec pistolets et épée et le survivant, s'il y en a un ( j'aimerai que les deux périssent et qu'ils soient célébrés comme des héros ...pitoyables), afin de laisser la place et surtout qu' un air nouveau, frais, vivifiant, arrive...
Mais je rêve, désolé, ce n'est pas encore pour de suite, mais peut-être plus tard..Qui Sais...
Avec mes sincères Amitiés, ton ami Crédule.Le 21.9.20144.

Partager cet article

19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 09:35
p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "WenQuanYi Zen Hei Sharp"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "Lohit Devanagari"; font-size: 12pt; }
** le temps qui passe :
Je prends de l'âge , de la bouteille comme on le dit, bref j'empile des années, et comme beaucoup, j'ai la sensation que le temps passe, inexorablement bien sûr, personne à ma connaissance n'est éternel et c'est tant mieux, mais ce fichu temps passe de plus en plus vite...
Cette impression de temps qui file est principalement serait due à nos habitudes quotidiennes. S'habiller, se rendre à son travail ou déjeuner sont autant de gestes qui se font en pilotage automatique. Des habitudes maintes fois répétées et qui ne sont plus assimilées par le cerveau puisqu'elles ne sont plus considérées comme des nouvelles acquisitions. Du coup, sans véritable marqueur temporel, rien ne semble plus distinguer un moment d'un autre. Un flou qui donne l'impression que plus rien ne peut arrêter la spirale du temps qui passe.
Par ailleurs, selon une étude , cette impression n'est pas psychique, elle est aussi physique. Avec les années, le taux de dopamine diminue. Or celle-ci influe, tout comme notre rythme cardiaque ou notre taux d'excitation, sur notre perception du temps.
Évitons d'effectuer plusieurs tâches en même temps !, facile et pourtant notre cerveau a l'habitude de travailler sans cesse et de se projeter dans l'avenir de nos occupations. Aurions nous peur d'être inoccupés, d'être oisifs, de craindre l'ennui..... vous savez comme les petits vieux d'autrefois, assis sur un banc, appuyés sur une cane, qui devisaient sur le temps, l'évolution, de ce qui n'était plus comme auparavant......
Pour casser cette impression de temps qui fuit, l'une des meilleures astuces consiste à se concentrer sur chaque moment. Au plus on accorde du temps à chaque moment, au plus le temps semble suspendre son vol. De même qu'il faut veiller à briser la routine le plus souvent possible puisque chaque nouveau souvenir semble ralentir le temps. La plus mauvaise idée étant de s'activer sur plusieurs tâches en même temps. S'occuper de différentes choses en même temps fait que l'on ne se souvient plus d'aucunes. Le multitâche est donc l'un des pires ennemis de ceux qui souhaitent savourer chaque seconde qui s'égrène.
Et puis, ce que l'on ne fait pas aujourd'hui, est-il d'une importance primordiale pour ne pas le finir demain, de plus la nuit porte conseil. A chaque jour sa peine, l'intérêt étant de bien faire ce que l'on entreprend...
Et, entre nous, arrivé à un certain âge, est-ce que le temps ne perd pas de son importance, alors au lieu de se lamenter sur ce temps qui passe, savourons le, tout simplement car le temps nous est compté......
*********par Cagouille.

Partager cet article

18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 10:51
Code du travail

n

source Contrepoints.org

source Contrepoints.org

Partager cet article

18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 09:40
p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "WenQuanYi Zen Hei Sharp"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "Lohit Devanagari"; font-size: 12pt; }a:link { }
*** Jusqu'au moment où !!... :
Je vais citer Simone Wapler de Agora Finances '' Une révolution se produit lorsque des opposants qui n’ont rien de commun vont finalement s’allier autour d’un unique objectif partagé : renverser un système trop sclérosé pour être réformable. Longtemps cette union est entravée par le pouvoir en place qui — divisant pour mieux régner — sait accorder des privilèges aux uns et des prébendes aux autres, se créant ainsi de petits groupes de soutien favorable à l’immobilisme et aux avantages acquis. Jusqu’au moment où tout bascule. Les "bonnets rouges" pourraient-il s’allier à des intermittents du spectacle, des "pigeons" ou autres volatiles s’estimant plumés ? Comme à l’aube de toutes les convulsions de 1789, 1815, 1830, 1870, 1940, 1958, la crise financière menace. L’étincelle fédérant tous les mécontentements viendra-t-elle de l’intérieur (attentat fomenté par le FN ou le Front de Gauche, volatiles abattus par erreur, acte de rébellion d’une région rêvant d’une autonomie à l’écossaise)… ou viendra-t-elle de l’extérieur (hausse des taux, choc pétrolier sous l’effet de la baisse de l’euro et de la hausse des taxes, arrivée de Lagarde et de la Troïka haïe) ? '''
Le danger pour l’État consiste en es citoyens bien éduqués, lucides et observateurs qui mettent les autorités face à leurs promesses et à leurs responsabilités. Il est dans l'intérêt du politicien que les gens soient abêtis, calmes, distraits par des célébrités... et dépendants des programmes gouvernementaux.
Et là, ce problème dépasse largement le cadre financier car il est idéologique.De plus en plus de personnes se demandent où passent les montagnes entières d’argent englouties dans un système dont le service rendu ne cesse de décroître en qualité et en quantité. De plus en plus d’assurés commencent à comprendre, encore confusément mais tout de même, que les 157 milliards (oui oui, 157 milliards) d’euros de dette sociale accumulée jusqu’à présent pèsent avant tout sur ces générations futures dont on ne se gargarise exclusivement que lorsqu’il s’agit d’emmerder le consommateur-pollueur-payeur.
Très concrètement, cela veut dire, d’une façon ou d’une autre, accroître les cotisations, diminuer les prestations ou faire des emprunts. Comme la diminution des dépenses est, on l’a vu, un problème aussi épineux qu’électoralement miné, on pourrait tenter de se rabattre sur l’augmentation des cotisations. Cela pose un souci grandissant : d’augmentation en augmentation, de tabassage social en bastonnade fiscale, les politiques sont dépassés devant l'ampleur de la tâche. Beaucoup de commentateurs économiques reconnaissent maintenant que l'éventualité d'un chaos est quasi inévitable devant les blocages corporatistes, les reculs des politiques, la seule question est : quel sera l'élément déclencheur, le détonateur ??...
********par cagouille.

Partager cet article

17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 09:54
p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; }p.western { font-family: "Liberation Serif","Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "WenQuanYi Zen Hei Sharp"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "Lohit Devanagari"; font-size: 12pt; }a:link { }
**** Le tissu électoral change ! .. : lettre à Naïf du 17.9
A mon ami Naïf,
Je me suis intéressé à l'image récente donnée par les sondages concernant le renouvellement de la nouvelle génération en France. Le Figaro a publié un sondage qui éclaire l'évolution des intentions de votes du corps électoral.
En premier lieu, le socle du Parti Socialiste s'érode car ce parti est devenu celui des professeurs, des intellectuels, et un certain nombre de cadres. Par contre, les ouvriers désertent...Le vote des cadres s'expliquent par le soutien sans faille des journalistes à Hollande et comme les cadres lisent les articles politiques, cela est donc logique, par contre les ouvriers, dégoûtés de la chose politique, s'orientent vers les articles traitant le sport.
Si, avec les problèmes d'insécurité, l'excès d'immigration, avec le soutien massif à la Police, Gendarmerie, à l'Armée, au service de la Santé, cela explique le raidissement de la jeunesse qui se décomplexe vis-à-vis de l'Europe jusqu'à l'Oural, le refus de cette oligarchie puissante du pouvoirs : fonctionnaires, syndicats, les associations du relais politique avec leurs réseaux, les médias en général..et donc le glissement observé vers le conservatisme de droite.
De plus, l'éclatement des États centralisateurs ne fait plus peur car les exemples bosniaques, Kosovo, Tchèques, Slovaques, les autonomies des provinces espagnoles, l’Écosse,sont dans les évolutions observées vers plus de libertés non seulement individuelles mais aussi économiques comme des territoires.
Il est à noter que des mouvements pour une droite forte comme ceux de Mariani, Peltier, voire du Front National mais aussi celui suscité par Sarkozy, recueille une adhésion des jeunes. Les couches populaires ne sont plus effrayées par ces partis droitistes.
Je suis fort heureux que 80 % de l'électorat soit en faveur de la Démocratie mais réformée, de référendums directs, par contre l'idée d'un homme fort du style à DE Gaulle ce qui n'est pas incompatible avec la démocratie soit soulignée m''interpelle car je ne crois pas au mythe d'un sauveur, n'est pas De Gaulle qui veut avec des circonstances et sa hauteur de vue. La nouvelle exigence de cet électorat vers un retour à des valeurs conservatrices est la conséquence des inconvénients de l'immigration, du mépris des élites parisiennes, des hausses d'impôts, de l’interventionnisme étatique dans l'économie néfaste et maladroite, du respect de la sécurité et des valeurs traditionnelles....
A Droite, le Front National a des forces antichrétiennes fortes (comme Philippot ou Dutheil de la Rochère plutôt socialisants) qui sont un boulet, les petits partis avec des valeurs fortes comme
comme la Droite Forte ou la Droite Populaire, mais Juppé de tendance sociale démocrate atlantiste sera plus à la peine, les partis Centristes en lutte pour l'élection de leur Président devront tenir compte de l'évolution de l'électorat en ayant des positions fortes et claires, s'ils ne veulent pas être laminé
s.
A l'examen de ce sondage, confirmant d'autres précédents, je suis persuadé que le balancier repart vers sa droite, sous la pression des événements, sous la preuve d'incompétence de la Gauche empêtrée dans ses conflits et son déni de la réalité. Je suis aussi rassuré car le tissu social semble se ressaisir et redécouvrant ses valeurs de base, car c'est de la jeunesse que dépend toujours l'avenir...
**Avec toutes mes amitiés chaleureuses, ton ami Crédule.

Partager cet article

Présentation

  • : AvenueCagouille
  • AvenueCagouille
  • : Porter un regard sans complaisance sur l'actualité,le plus objectivement sous l'angle démocrate-Environnemental-
  • Contact

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog